Netflix représente plus de 20 % du trafic Internet en France loin devant Google

 

L’Arcep a publié une étude sur l’Internet français. Selon le document, Netflix génère plus de 20 % du trafic Internet français. Loin derrière se trouve Google, qui en génère près de 13%. Suivent Akamai et Facebook. À eux quatre, ils représentent la moitié du trafic en France. Ces chiffres datent de fin d’année 2020.

Netflix

L’Arcep (le régulateur français dédié à Internet, aux télécoms et aux services postaux) a publié cette semaine une étude sur l’état du web tricolore. Une étude d’une centaine de pages qui traitent de l’amélioration des réseaux, de la pénurie des adresses IPv4, de la neutralité du Net ou encore de l’impact environnemental du numérique. L’un des chapitres de cette étude traite de l’interconnexion des données. C’est-à-dire le trafic entrant et sortant de France.

Lire aussi – Orange : le trafic Internet augmente de 20% avec le reconfinement

Dans ce chapitre, vous retrouvez un tableau très intéressant sur la répartition du trafic français en fonction des services utilisés. Les chiffres sont datés de la fin de l’année 2020. Le premier service utilisé en France en termes de volume est Netflix. Ce n’est pas une surprise, parce que cela fait plusieurs années que c’est le cas. Le service de streaming en génère un peu plus de 20 %.

Netflix génère 20 % du trafic français et reste devant Google

Et ça c’est une surprise. Pourquoi ? Parce que ce pourcentage est en baisse par rapport à l’année précédente. Il était de 24 % en 2019 (+1% par rapport au 23 % générés en 2018). Et cela parait très étonnant compte tenu du succès de la plate-forme, que ce soit en France, comme dans le monde. Netflix annonçait plus tôt dans l’année avoir réalisé ses meilleurs chiffres d’audience fin 2020 et début 2021. Qu’est-ce qui pourrait expliquer cette baisse ? Nous avons plusieurs hypothèses.

La première est liée aux confinements de 2019 : comme de nombreux services de contenus, Netflix a bridé la bande passante de ses flux pour alléger la pression sur les réseaux Internet (et donner la priorité aux outils de travail collaboratif à distance). Cela a certainement eu une incidence, même si les salariés en chômage partiel ont davantage consommé.

arcep trafic internet france 2020

La seconde hypothèse est l’augmentation du trafic Internet général en France. Si le trafic de Netflix augmente moins vite que celui de l’Internet (toujours des outils de communication en visio pour travailler ou rester en contact avec des proches), le pourcentage du service de streaming peut baisser. Il peut également s’agir d’une combinaison des deux.

Google, Facebook, Netflix et Akamai représentent 50 % du trafic

Les quatre services qui génèrent le plus de trafic en France sont toujours les mêmes : Netflix, suivi de très loin par Google (environ 13%), Akamai et Facebook. À eux quatre, ils en génèrent la moitié, tout simplement. Ce chiffre est également en baisse : il était de 55 % en 2019 et 53 % en 2018. Dans le top 20, vous retrouvez aussi Amazon, Twitch, Canal+, Microsoft ou encore Apple.

Vous retrouvez aussi beaucoup de concurrents d’Akamai, des « CDN » dont le rôle est de « mettre en cache » des contenus régulièrement demandés. Si un fichier est souvent consulté, il est dupliqué sur un serveur local, pour y être accessible plus facilement et plus rapidement. C’est le rôle d’Akamai et des CDN. L’étude l’Arcep explique que Disney+ n’est pas présent dans le classement, parce que son service y est dupliqué.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !