Netflix accuse les abonnés qui partagent leur compte de la hausse des prix

 

Suite à son dernier bilan financier, Netflix est dans la panade. Pour la première fois, le service de streaming accuse la perte de 200 000 abonnés. Il s’agit donc désormais pour la firme de redresser la barre, à commencer par l’éradication du partage de comptes.

Netflix gaming france

En 2019, on estimait que 9 Français sur 10 partagent leur compte Netflix avec des proches. Rien de bien étonnant à cela : en plus de proposer gratuitement cette fonctionnalité, le service de streaming a longtemps encouragé cette pratique. Qui dit plus d’utilisateurs, dit potentiellement plus d’abonnés payants. Force est de constater que cette stratégie a fonctionné pendant un temps, mais que cette époque est révolue. Depuis quelques mois, Netflix se montre beaucoup plus frileux concernant le partage de comptes.

Il faut dire que la firme ne connaît plus la croissance de ses beaux jours. Bien au contraire, puisque cette dernière a révélé avoir perdu 200 000 abonnés au cours du dernier trimestre. Un chiffre considérable qui l’est d’autant plus remit dans son contexte : c’est la première fois que Netflix perd des utilisateurs. Il est donc urgent pour l’entreprise de redresser la barre. Plusieurs solutions ont déjà été évoquées, comme la très redoutée arrivée de la publicité qui devrait avoir lieu d’ici un ou deux ans. Mais il a également été question du partage de comptes.

Netflix place le partage de comptes dans son viseur

Selon Netflix, on compterait 100 millions de foyers se partageant un compte dans le monde. Un chiffre qui n’a pas beaucoup évolué avec le temps, précise la firme, mais qui constitue un véritable frein à sa croissance sur certains marchés. Si l’entreprise n’a pas réagi jusqu’à maintenant, c’est que les différentes phases de confinement lui ont permis de consolider sa place de leader. Mais face à la concurrence grandissante, il faut bien se rendre à l’évidence.

Sur le même sujet : Netflix — voici la liste des séries annulées en 2022

Or, « c’est une grande opportunité, car ces ménages regardent déjà Netflix et profitent de notre service », précise la lettre aux actionnaires suivant les résultats financiers. En outre, la plateforme reconnaît que « le partage a probablement contribué à alimenter [sa] croissance en permettant à davantage de personnes d’utiliser et de profiter de Netflix ». Néanmoins, il est plus que probable les comptes partagés payants, actuellement testés en Amérique du Sud, se démocratisent dans les mois à venir.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !