MyTF1 change à partir du 11 juin 2019 : comme l’annonce un tweet d’un responsable de la chaîne, le service proposera désormais des contenus inédits et exclusifs. Et la chaîne annonce une offre pub plus complète à destination des annonceurs. De quoi esquisser les grandes lignes d’une plate-forme de VOD financée par la publicité.

mytf1

Tout est parti d’un tweet de Jonathan Moysan, responsable de la communication chez TF1, en lien avec la publicité et le divertissement : « Un nouveau logo, des contenus inédits et exclusifs, et une offre pub enrichie… rendez-vous le 11 juin pour découvrir le tout nouveau #MYTF1 ! Beau travail ».

MyTF1 évolue vers une plateforme VOD payée par la publicité

Selon NextInpact, qui révèle, dans son article (dont vous retrouverez le lien à la fin de ce contenu), plusieurs détails sur ce futur service, l’intention de la chaine serait de « ne pas se laisser déborder par les services de SVOD qui rognent sur les audiences ». Comme le précise le tweet, le nouveau service inclurait le replay des chaines du groupe, mais aussi des contenus à la fois inédits (autrement dit qui n’ont jamais été diffusés) et exclusifs au service.

NextInpact donne dans son article plus de détails sur le volume horaire de ces contenus exclusifs, les nouvelles fonctionnalités de la plateforme MyTF1 ainsi que des implications concrètes que cela a en termes de publicités et de collecte de données – car vous vous en doutez ces publicités seront « enrichies en data » – c’est en tout cas ce que précise la régie publicitaire du groupe…

Relevons que TF1 n’est pas le premier à transformer son service de replay et « VOD payée par la publicité ». C’est par exemple le cas de 6play de M6 qui propose également « 20 nouvelles émissions inédites en France », des « productions originales 6play », et « des événements exclusifs », tel qu’on peut le lire sur la FAQ du service. Il y a aussi le service de replay du groupe France Télévisions, qui a également commandé des fictions dédiées au web. Et depuis encore plus de temps on connaissait le cas d’Arte et ses contenus web, qui fait d’ailleurs en cela figure de précurseur.

Comme le suggère Les Echos, l’émergence d’offres replay transformées en plateformes VOD pourrait néanmoins avoir un impact direct sur Salto, le « Netflix à la Française ». Un service que TF1, M6 et France Télévisions sont justement en train de mettre sur pied. Le projet soulève depuis longtemps des doutes autour de son financement. Or, l’émergence d’offres VOD propres à TF1, M6 et France Télévisions semble ainsi déjà sonner comme un aveu d’échec – alors que le service n’est même pas encore disponible.

Que pensez-vous de cette évolution ? MyTF1 peut-il réussir à endiguer la montée en puissance de Netflix et Amazon Prime Video ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Sources : NextInpact, Les EchosFAQ 6Play

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le G-Sync de Nvidia arrive sur ces Smart TV OLED LG

La technologie G-Sync de Nvidia est en cours de déploiement sur certaines Smart TV OLED de la marque LG. Une mise à jour du firmware des téléviseurs sera bientôt disponible pour tous les utilisateurs d’un modèle issu des gammes LG E9, C9 et B9 de 2019. Comme annoncé début…

Amazon Music est désormais compatible avec l’Apple TV

Bonne nouvelle pour les détenteurs de l’Apple TV : il leur est désormais possible d’accéder au service de musique d’Amazon. Apple et Amazon, les deux géants de la tech, s’entendent de mieux en mieux, dirait-on. Décidément, on assiste à une…

Canal+ a perdu 167 000 abonnés et ça ne va pas s’arranger

Canal+ annonce avoir perdu 167 000 abonnés depuis le début de l’année en France. Les raisons sont nombreuses : une concurrence plus nombreuse et plus féroce, mais aussi des règlementations qui le pénalisent. Le pionnier de la télévision française est…