Microsoft torpille sa suite Office 2019 dans trois publicités étranges

 

Microsoft présente la suite Office 2019 comme dépassée dans une série de trois spots publicitaires plutôt surprenants. Ces derniers visent à mettre en valeur les qualités de la suite dans le cloud Office 365 : on y voit des acteurs tenter de réaliser les mêmes tâches sur les deux plateformes – ceux sur la suite Office 365 vont systématiquement plus vite que sur Office 2019. On a déjà vu une firme comparer ses produits à ceux de la concurrence dans des publicités… mais plus rarement cannibaliser ses propres produits !

Microsoft Office 365 contre Office 2019

On pourrait penser qu'après avoir dépensé des millions de dollars en développement et marketing, une firme fasse tout pour rentabiliser cet investissement. Il semble que Microsoft en ait décidé autrement avec Office 2019. Dans une série de trois spots publicitaires, la firme de Redmont torpille en effet sa suite bureautique au profit de son équivalent dans le cloud Office 365. Le principe de cette campagne marketing est simple : on prend deux jumeaux, et on leur fait réaliser la même tâche sur Office 365 et Office 2019.

Lire aussi : Windows 10 – Microsoft va lancer un abonnement payant, avec Office 365 inclus

Quand Microsoft fait la publicité d'Office 365 aux dépends d'Office 2019

Or à chaque fois, Office 2019 force les acteurs à effectuer toutes les tâches manuellement, tandis que Office 365 les automatise ou se connecte à internet pour simplifier l'expérience utilisateur. Ainsi on peut voir par exemple une feuille de calcul Excel se remplir automatiquement de données géographiques. Ou Word ajouter automatiquement des compétences dans un CV prêt à envoyer. Office 2019 est ainsi réduit à une “licence permanente” d'un programme figé dans le temps. Office 2019 est proposé à 149 €, 299 € et 549 € en fonction des versions.

Office 365, au contraire, est présenté comme une version d'Office perpétuellement à jour, et plus intelligente. La suite est disponible sous la forme d'un abonnement dès 7 € par mois. Outre les arguments marketing, on peut comprendre que Microsoft préfère un mode de souscription par abonnement plutôt que de pousser à l'achat de licences acquises une fois mais dont le coût d'accès peut dissuader certains consommateurs. Reste qu'opposer ces deux produits plutôt que de mettre en évidence leur complémentarité en fonction des cas d'utilisation est un stratagème surprenant.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
microsoft teams mode presentateur
Microsoft Teams vous permet de jouer les journalistes TV pendant vos réunions

Microsoft va apporter prochainement plusieurs modifications à Teams, son service de visioconférence. En premier lieu, le mode Présentateur permettra à l’utilisateur de changer l’emplacement du contenu. En outre, Microsoft va améliorer l’intégration de PowerPoint dans Teams grâce au mode PowerPoint…