Microsoft passe numéro un en bourse devant Apple pour la première fois depuis 8 ans

Microsoft a réussi à devenir brièvement la première capitalisation boursière du monde, dépassant Apple pour la première fois depuis huit ans. Les deux sociétés sont au coude à coude alors que l’industrie de la tech vit une fin d’année 2018 difficile, avec les géants Apple et Amazon qui ont dégringolé sur les cours après avoir pourtant dépassé le cap symbolique des 1000 milliards de dollars de valorisation un peu plus tôt cette année. Une situation qui profite à Microsoft.

apple microsoft au coude à coude en bourse

Petit événement à la bourse de New York ce lundi 26 novembre 2018. Comme le rapporte Bloomberg, Apple a momentanément perdu sa place de première capitalisation boursière au monde au profit de Microsoft. En cours de séance, ce dernier a atteint les 812,9 milliards de dollars, contre 812,6 milliards pour la firme de Cupertino au même moment. Une situation qui n’a pas duré très longtemps mais les deux sociétés sont restées très proches l’une de l’autre à la clôture : 814,45 milliards pour Microsoft et 814,64 milliards de dollars pour Apple.

Microsoft et Apple au coude à coude à la bourse de New York

Cela peut sembler relever de l’anecdote, mais la symbolique est forte. Cela faisait plus de 8 ans que Microsoft était passé derrière Apple sur ce terrain. La marque à la pomme avait dépassé son concurrent en mai 2010 pour ne jamais le laisser repasser devant. Jusqu’ici.

Si Microsoft ne brille pas particulièrement en bourse ces derniers mois, une période d’ailleurs compliquée pour l’ensemble du secteur de le tech, c’est surtout la dégringolade d’Apple qui a permis ce bref passage de témoin. En août 2018, Apple franchissait les 1000 milliards de dollars, une première. Une performance ensuite imitée par Amazon. Mais la valeur boursière des deux géants américain a rapidement chuté depuis, avec une baisse de près de 20% de sa valeur pour Apple et de 18% pour la société de Jeff Bezos. Laissant le champs libre à Microsoft, qui limite la casse avec un déclin de « seulement » 3%.

Les investisseurs sont notamment inquiets par les ventes inférieures aux prévisions des iPhone XS, XS Max et XR, dont la production a dû être ralentie face au manque d’engouement des consommateurs. Des produits chers qui n’apportent pas vraiment grand chose de plus que l’iPhone X, un peu comme pour le Galaxy S9 cette année. Le bon accueil réservé à l’iPad Pro 2018 ne suffit pas à enrayer cette tendance négative.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !