Huawei Mate 40 : le nouveau smartphone serait lancé mi-octobre, mais resterait exclusif à la Chine

 

Mise à jour 11:29 – Un rapport repris par le site GSMArena indique que TSMC n’a pu fabriquer que 8,8 millions de puces Kirin 9000 – les SoC que l’on attend sur le prochain flagship de la marque. C’est près de deux fois moins que les précédentes estimations qui tablaient davantage sur 15 millions d’unités (ce qui était déjà très faible). Un leaker explique en effet sur Weibo que TSMC n’a produit que 22 000 wafers du Kirin 9000 : sachant qu’un wafer (disque de silicium sur lequel sont gravées les puces) peut permettre de fabriquer jusqu’à 400 puces, cela donne le chiffre de 8,8 millions.

Un chiffre qui, s’il se confirme, a plutôt tendance à sur-estimer les capacités de production effectives du constructeur. En effet les wafers gravés ne sont jamais totalement parfaits, et une partie des puces ne fonctionne pas toujours, si bien qu’il faut sur ce chiffre de 8,8 millions retirer une partie correspondant au rendement de production. Difficile dès lors d’imaginer un quelconque lancement hors de Chine jusqu’à ce que Huawei retrouve des capacités de production silicium suffisantes. Et cela, même si Huawei donne l’impression de suggérer le contraire à ce stade.

Or pour l’heure Huawei semble bel et bien durablement privé d’approvisionnement en puces. Nous restons bien sûr à l’affût de nouvelles infos sur les prochains Mate 40. Voici ce que nous écrivions un peu plus tôt ce matin dans notre news d’origine :


Une info confirme que Huawei lancera le Mate 40 mi-octobre. Le smartphone embarquera bien une puce Kirin gravée en 5 nm, avec modem 5G inclus, des capteurs photo puissants et la recharge rapide 66W. Il serait exclusif à la Chine sur fond de sanctions et restrictions.

Huawei Mate 40

Hier, le président de Huawei Richard Yu a confirmé, dans un post sur le compte Huawei Mobile UK, que le Mate 40 était bien sur le point d’être lancé. Le dirigeant s’était néanmoins abstenu de donner une date ni de donner des infos plus précises. Un rapport repris par blog allemand Winfuture.de donne un aperçu du lancement du Mate 40 – le premier flagship après l’entrée en vigueur de nouvelles sanctions américaines particulièrement contraignantes.

Mate 40 : puce Kirin 5 nm, recharge 66W… le prochain flagship Huawei sortirait en octobre

Les partenaires de longue date de Huawei comme le fondeur taïwanais TSMC, n’ont en effet plus le droit d’honorer des commandes depuis le 15 septembre. Les alternatives sont pour l’heure inconnues alors que, y compris en Chine, les fondeurs alternatifs (notamment SMIC) préfèrent respecter les sanctions américaines plutôt que de risquer la perte d’accès à des technologies indispensables dans leurs activités.

Ce n’est que la dernière série de mesures américaines hostiles envers le constructeur. L’administration américaine a en effet commencé par priver Huawei de sa licence Android, ce qui lui interdit de préinstaller des applications comme le Google Play ou Google Maps sur ses smartphones. Avant de prendre des mesures pour exclure la firme du marché américain. Les Etats-Unis ont ensuite pris des décisions pour peu à peu empêcher Huawei d’avoir accès aux technologies et propriétés intellectuelles américaines.

A en croire Winfuture.de, pourtant, Huawei compte bien lancer le Mate 40 envers et contre tout à la mi-octobre. Le smartphone sera lancé lors d’une conférence mondiale, mais, contrairement à ce que semblait indiquer le post sur le compte britannique de Huawei Mobile, il sera dans un premier temps exclusif à la Chine. Une version internationale pourrait sortir néanmoins en 2021 – au plus tôt et bien sûr si Huawei parvient à dépasser ses difficultés d’approvisionnement en silicium.

Le smartphone est en effet attendu comme le premier à embarquer une puce Kirin 5 nm qui serait appelée Kirin 9000 et non pas 1000 comme l’affirmaient de précédentes rumeurs. Il disposerait de capteurs photo exceptionnels, et d’un dispositif de recharge rapide 66 W particulièrement puissant. Windfuture parle de nouvelles technologies permettant d’interagir avec l’interface de façon « plus simple » sans donner plus de détails.

Attendez-vous avec impatience la présentation des Mate 40 ? Partagez votre retour dans les commentaires !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…

harmonyos corrected
Harmony OS : Huawei lancera la bêta smartphone le 18 décembre 2020

Harmony OS sera disponible en bêta sur smartphone à compter du 18 décembre 2020. Dans un premier temps, seuls les développeurs devraient avoir accès à cette version du système d’exploitation. La bêta publique sera, elle, lancée en avril 2021. Harmony…