Mate 40 : Huawei retarde la production du flagship suite aux sanctions américaines

Huawei est contraint de retarder la production des Mate 40 et Mate 40 Pro suite aux nouvelles sanctions du gouvernement américain. Privé de TSMC, le groupe chinois va d’abord faire l’inventaire de son stock de SoC Kirin et entrer en contact avec d’autres fondeurs. 

mate 40 retard production huawei

Le mois dernier, les Etats-Unis ont modifié les règles en matière d’exports afin d'empêcher des firmes étrangères de collaborer avec Huawei. Désormais, TSMC n’est pas autorisé à produire les SoC Kirin du fabricant chinois. Dans ce contexte, Huawei cherche des alternatives et se prépare à réorganiser sa chaîne de production.

Sur le même sujet : le Mate 40 afficherait des boutons ultra-intuitifs sur la tranche lors de la prise de vidéo

Huawei va-t-il reporter la sortie des Mate 40 sur le marché ?

D’après les informations du quotidien Nikkei, Huawei a même choisi de retarder la production des Mate 40 et Mate 40 Pro, dont le lancement est attendu en octobre 2020. La firme a demandé à plusieurs fournisseurs de temporiser la production des composants qui alimenteront les flagships.

Selon le média, Huawei « soupèse actuellement les perturbations potentielles de la chaîne d’approvisionnement ». De plus, le groupe a réduit les commandes de composants pour les mois à venir de 20%. Une source proche d’un fournisseur table sur un retard de production « d’au moins un à deux mois ». Initialement, la production de certaines pièces aurait dû débuter en juin.

Néanmoins, la production du SoC Kirin 1000 gravé en 5 nm qui alimentera les Mate 40 échapperait aux dernières restrictions. Le chipset sera bien produit en quantités suffisantes par TSMC. Concrètement, les dernières sanctions ne toucheraient donc pas directement le développement des Mate 40. Le retard rencontré par la production serait plutôt dû aux mesures prises par Huawei pour anticiper de futurs problèmes d’approvisionnement.

« L’une des raisons de cette pause de production est que Huawei fait l’inventaire de ses chipsets HiSilicon et est en train d’étudier la possibilité de s’appuyer sur d’autres solutions, comme MediaTek et Qualcomm. L’examen d’autres alternatives pourrait conduire à la refonte des pièces mécaniques des smartphones, ce qui prendra du temps » explique un des fournisseurs de Huawei.

Dans ces conditions, on ignore si Huawei devra finalement décaler le lancement de la gamme. Selon Nikkei, la marque pourrait choisir de présenter les Mate 40 dans les temps mais de repousser la sortie sur le marché. Les flagships pourraient alors débarquer en magasins plusieurs semaines après la conférence de présentation. On vous en dit plus dès que possible. En attendant plus d’informations, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Source : Nikkei



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !