Manta X7 : voici le tout premier smartphone sans touches physiques

Depuis que Google a introduit les softkeys, le nombre de touches physiques sur nos smartphones a considérablement réduit pour, la plupart du temps, se limiter aux boutons d’allumage et de contrôle du volume, excepté chez Samsung qui continue de capitaliser sur sa touche d’accueil. Mais si les smartphones de demain ne proposaient plus la moindre touche physique et que les contrôles devaient se limiter au tactile ?

Manta X7
Le premier smartphone « tout tactile ».

C’est en tout cas dans cet esprit que le constructeur chinois Manta a conçu son dernier smartphone, le Manta X7, premier smartphone Android dénué de touches physiques.

Evidemment pour compenser l’absence de touches physiques, le constructeur chinois a imaginé une autre solution. Ainsi, sur le côté gauche du Manta X7, on retrouve un capteur tactile qui permettra, non seulement, de remplacer les touches de contrôle du volume mais également de détecter la position de la main de l’utilisateur afin d’optimiser son interface pour l’utilisation à une main.

Manta X7

Une interface qui est en réalité un OS propriétaire, basé sur Android, du nom de MO7OS, comparable, sur le principe, à ce que peuvent proposer certains constructeurs chinois comme Oppo ou Xiaomi. Concernant Oppo d’ailleurs, ce dernier, a intégré à sa ROM Color OS un système permettant de contrôler le volume à l’aide des gestes de l’utilisateur.

Malheureusement, Manta n’a pas encore pris la peine de lever le voile sur la fiche technique de son Manta X7 dont les courbes ne sont pas sans rappeller celles du Nexus 5. Ainsi, tout ce qu’on sait sur la partie hardware se limite au processeur qui, sans grande suprise, sera conçu par MediaTek. En tout cas, le concept de « tout tactile » reste intéressant et pourrait potentiellement emboîter le pas à d’autres constructeurs. Reste à définir si les utilisateurs suivront et s’ils ne risquent pas de se sentir dépaysés par l’absence de touches physiques.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei : des opérateurs refusent de vendre ses smartphones 5G

Huawei continue d’encaisser les répercussions du décret de Donald Trump. Lâché par ses fournisseurs et banni d’Android, le constructeur chinois doit maintenant faire face à l’abandon de certains opérateurs britanniques, japonais et taïwanais. Une poignée de télécoms refusent en effet…

Samsung prépare un zoom optique x5 pour rivaliser avec Huawei

Samsung vient d’annoncer la production de masse d’un module photo équipé d’un zoom optique x5. Grâce à ce nouveau composant, le constructeur sud-coréen cherche à rivaliser avec Huawei, qui est devenu depuis son P20 Pro le roi de la photo…

Huawei demande à l’Europe de l’aider contre les États-Unis

Huawei se cherche des alliés dans la guerre qu’il est en train de mener face aux États-Unis. Le groupe chinois tente de convaincre l’Union Européenne de l’aider, arguant notamment que les Américains n’hésiteront pas à s’en prendre à d’autres entreprises…

Honor 20 et 20 Pro : tout ce qu’il faut savoir

Honor vient de dévoiler ses Honor 20 et Honor 20 Pro – deux smartphones borderless dotés d’une fiche technique et de capteurs photo à la fois inspirés du P30 Pro et d’autres smartphones qui ont adopté comme lui un capteur…

Honor 20 et 20 Pro : avec, ou sans Google Play Store ?

Les Honor 20 et 20 Pro sont les premiers smartphones à être lancés depuis l’exclusion de Huawei et Honor du marché américain. Du coup une question était sur toutes les lèvres : auront-ils le Play Store et applications Google ?…

Huawei a déjà créé une alternative au Google Play Store

Huawei a déjà mis au point une alternative viable au Google Play Store, la boutique d’applications Android. D’après un rapport de Bloomberg, la firme chinoise a en effet envisagé de remplacer le Play Store par App Gallery, une application déjà intégrée par…

Huawei explique comment il profite de son sursis de 90 jours

Huawei reste en rapport avec Google, malgré les mesures américaines. A en croire de nouvelles déclarations de Ren Zhengfei à la presse chinoises, les deux firmes profitent du délai accordé par la Maison Blanche notamment pour discuter de possibles recours en justice…