Un nouveau malware Android rôde sur le Google Play Store. Repéré dans le code de sept applications, ce logiciel malveillant installe à l’insu de ses victimes des adwares destinés à afficher des publicités sur l’écran de leur smartphone. Au total, ces applications infestées de virus ont été téléchargées plus de 11 000 fois sur la boutique de Google. 

malware android 7 applications play store virus

Ce 6 novembre, les chercheurs en sécurité informatique de Wandera ont révélé la présence de sept applications Android vérolées sur le Play Store. Les sept applications épinglées contiennent un malware « dropper » (ou compte-gouttes), un outil informatique qui cache le code malveillant des scanners de Google. Dans un premier temps, le code est donc considéré comme inoffensif. Il est donc impossible que Google parvienne à bloquer l’entrée  de ce type de virus sur le Play Store, estime Wandera dans son rapport.

Lire également : un malware invincible infecte 45 000 smartphones Android

Une fois infiltré dans votre smartphone Android, il va par contre télécharger des malwares à votre insu. Afin d’éviter d’être repéré, le maliciel attend une dizaine de minutes avant de passer à l’action. Selon Wandera, ces logiciels malveillants téléchargés à distance affichent ensuite des annonces publicitaires vidéo en plein écran, même en dehors de l’application. « Un logiciel publicitaire peut avoir un effet important sur la durée de vie de la batterie de l’appareil et la consommation de données » met en garde Wandera. Pire : les pirates derrière cette attaque peuvent à tout moment installer n’importe quel virus sur votre appareil, tel que des malwares bancaires comme le fameux Joker.

La liste des 7 applications Android à désinstaller d’urgence

Les sept applications incriminées ont été développées par trois développeurs différents : PumpApp, LizotMitis et iSoft LLC. On vous conseille évidemment de ne pas installer une application proposée par l’un de ces noms. Alerté par Wandera, Google a promptement supprimé les sept applications du Play Store. Voici la liste complète des sept applications vérolées à désinstaller d’urgence de votre smartphone :

  • Magnifying Glass
  • Super Bright LED Flashlight
  • Magnifier, Magnifying Glass with Flashlight
  • Super-bright Flashlight
  • Alarm Clock
  • Calculator
  • Free Magnifying Glass

Par mesure de précaution, Wandera conseille aussi aux usagers concernés de passer en revue la liste des applications présentes sur leur smartphone. Le malware aurait en effet pu installer d’autres logiciels indésirable sur votre appareil à votre insu. Si vous ne reconnaissez pas une application, on vous conseille de jouer la prudence et de la désinstaller de toute urgence. Afin de repérer d’éventuels maliciels, n’hésitez pas à installer un antivirus gratuit sur votre smartphone Android. Aviez-vous installé une des applications de la liste ? On attend votre témoignage dans les commentaires.

Source : Wandera



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : ce malware ultra dangereux est impossible à supprimer !

Android est la cible d’un malware ultra dangereux baptisé Xiny, révèlent les chercheurs de Dr Web. En activité depuis 2015, ce trojan est presque impossible à supprimer des smartphones infectés. En 2016, les experts en cybersécurité de Dr Web ont repéré la trace…

Android : ce dangereux malware envoie des milliers de SMS à votre place

Android est à nouveau la cible d’un dangereux malware baptisé Faketoken. D’après les chercheurs de Kaspersky, il s’agit d’un Trojan bancaire capable d’envoyer des SMS à la place de ses victimes. Le logiciel malveillant serait ainsi parvenu à contaminer 5000 smartphones un peu partout dans…

Android : ces 30 applications selfies cachent un malware espion

Des malwares espions ont été découvert dans le code de 30 applications Android pour selfies disponibles sur le Google Play Store. D’après l’enquête des chercheurs de CyberNews, ces logiciels malveillants sont conçus pour collecter toutes les données de votre smartphone,…

RCS : le remplaçant du SMS est criblé de failles de sécurité

Le RCS, le successeur du SMS, est truffé de failles de sécurité. D’après les chercheurs de Security Research Labs, l’implémentation du protocole Rich Communication Services par les opérateurs met en danger la vie privée de ses utilisateurs. En exploitant des brèches, un pirate…