MacBook Pro M2 : Apple réduit la vitesse du stockage SSD sur un des modèles

 

Alors qu’on pourrait penser qu’une nouvelle génération d’ordinateurs portables chez Apple signifie que l’appareil est plus rapide dans tous les domaines par rapport aux modèles précédents, ce n’est pas le cas de tous les MacBook Pro M2.

Apple-MacBook-Pro-M2-Pro-and-M2-Max-2-up-230117_big.jpg.large ( ) (1)

Il y a une semaine, Apple dévoilait de nouveaux MacBook Pro de 14 et 16 pouces haut de gamme, encore plus rapides que la génération précédente grâce à l’adoption de nouvelles puces M2 Pro et M2 Max. Apple a longuement insisté sur les gains de performances apportés par ces processeurs, mais s’est bien gardé d’évoquer en détail le stockage de ses MacBook.

En effet, Apple aurait considérablement réduit la vitesse du disque SSD du modèle le moins cher, MacBook Pro 14 pouces avec 512 Go de stockage. Pourtant, puisqu’il s’agit de l’ordinateur le moins cher de la série, on imagine que ce dernier va devenir très populaire.

Le SSD du MacBook Pro M2 est devenu plus lent

Nos confrères de 9To5Mac rapportent avoir enregistré des vitesses d’écriture de 3154.4 Mo/s et des lecture de 2973.4 Mo/s. À titre de comparaison, le MacBook Pro 2021 (M1 Pro, 512 Go) affiche des débits beaucoup plus élevés, d’environ 3950 Mo/s et 4900 Mo/s, respectivement.

Le coupable est vraisemblablement la diminution du nombre de puces NAND. « là où le MacBook Pro M1 de 512 Go avait deux puces NAND visibles à l'avant de la carte mère et deux autres à l'arrière, le MacBook Pro M2 n'en avait qu'une seule visible à l'avant de la carte ».

Selon iFixit, le SSD de 512 Go du MacBook Pro 2021 est réparti entre quatre puces NAND de 128 Go. Son homologue MacBook Pro 2023 utilise plutôt deux puces NAND de 256 Go en parallèle, ce qui réduit considérablement les débits maximums.

Apple a donc réitéré sa stratégie qu’il avait déjà employée sur le MacBook Air M2, qui dispose lui aussi d’un SSD beaucoup plus lent que le MacBook Air M1. Apple a probablement fait ce choix pour réduire les coûts, alors qu’on rappelle que les prix sont déjà 150 euros plus élevés que la génération précédente. Cependant, ces hausses de tarifs sont probablement dues à l’inflation, Apple ayant déjà augmenté les prix de ses HomePod mini et iMac en France, et même les tarifs de ses tablettes iPad à la fin de l’année dernière.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !