L’Europe détaille son projet de permis de conduire et carte d’identité sur smartphone

 

L'Union Européenne vient de dévoiler son projet de “Portefeuille numérique” qui permettra de dématérialiser tous les documents sensibles comme la carte d'identité, le permis de conduire ou encore vos diplômes. Le but est de faciliter les démarches surtout en cas d'expatriation dans un autre pays de l'Union. La Commission Européenne détaille au passage une liste de garanties pour la sécurité et la confidentialité de ces données.

Permis de conduire

On le sait depuis un certain temps : la Commission Européenne planche sur un système de portefeuille électronique commun aux 27 Etats-membres qui permettrait de dématérialiser divers documents comme la carte d'identité, le permis de conduire, les diplômes ou encore vos données bancaires. La Commission Européenne vient de lever le voile sur son projet.

Le passeport numérique proposé par les instances décisionnaires de l'Union sera accessible, sur la base du volontariat, à tous les citoyens européens, résidents et entreprises. Il ne pourra pas être exigé, et ce n'est pas vraiment l'intention. L'Europe cherche en effet à simplifier les démarches, surtout dans d'autres états que votre pays d'origine.

Pourquoi mettre le permis de conduire et la carte d'identité sur smartphone

A cette fin, la Commission veut que ce système soit facilement utilisable comme un moyen de confirmer certaines données personnelles pour accéder à des services plus simplement et rapidement. Par exemple, lors de la location d'un véhicule, ce passeport numérique accélérera les démarches car il contiendra tout ce dont l'entreprise de location a besoin.

La Commission sait que la sécurité et la protection des données personnelles est au centre des préoccupation des européens. Une étude Eurobaromètre rapporte que 72% des usagers veulent savoir comment leurs données personnelles sont gérées lorsqu'ils utilisent leurs réseaux sociaux – alors que dans le même temps, 63% des citoyens européens veulent une identité numérique unique et sécurisée pour tous les services en ligne.

Les utilisateurs auront le contrôle total de tous les aspects de leur identité, données et certificats partagés avec des tierces parties. L'application permettra même de retracer l'historique des entités avec lesquelles vous avez partagé ces données.

Le portefeuille électronique européen va simplifier de nombreuses démarches du quotidien

La Commission donne une liste non exhaustive des cas où un tel dispositif pourrait grandement simplifier les démarches :

  • Demandes auprès des services public telles que les certificats de naissance, certificats médicaux, changements d'adresse
  • Ouverture d'un compte en banque
  • Déclaration d'impôts
  • Dépôt de candidature dans une université située dans un autre pays de l'Union
  • Prescriptions médicales valides partout en Union Européenne
  • Vérification de l'âge
  • Location de voiture
  • Location de chambre à l'hôtel

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission Européenne, explique : “À chaque fois qu'une application ou un site Web nous demande de créer une nouvelle identité numérique ou de nous connecter plus facilement via une plateforme, nous n'avons aucune idée de ce qu'il advient en réalité de nos données personnelles. C'est pourquoi la Commission propose une e-identité européenne sécurisée. Une solution digne de confiance que tout citoyen peut utiliser n'importe où en Europe pour faire n'importe quelle opération, du paiement des impôts à la location d'un vélo. Il s'agit d'une technologie qui nous permet de garder le contrôle sur les données qui sont utilisées et comment elles le sont”.

Quand pourra-t-on commencer à utiliser ce système ? Pas immédiatement, mais l'attente ne devrait pas être très longue. Dans un premier temps, la Commission Européenne devra en effet mener diverses expérimentation pour s'assurer de la conformité du dispositif avec ses objectifs en matière de sécurité et de protection des données personnelles. On apprend qu'une multitude de projets pilotes seront mis en place d'ici une date butoir fixée à septembre 2022 – ce qui signifie qu'il sera probablement possible de goûter à la dématérialisation des documents d'identité avant cette date dans certains pays.

Lire également : Apple veut mettre votre passeport et permis de conduire dans votre iPhone

En France, cette expérimentation pourrait prendre, entre autres, la forme d'un “volet numérique” rattaché à la nouvelle Carte Nationale d'Identité Electronique avant que le dispositif ne soit harmonisé. Quelque chose de semblable pourrait être mis en place à côté du nouveau Permis de Conduire Electronique au format carte de crédit. On peut espérer que le nouveau portefeuille numérique sera disponible partout en Europe dans la dernière partie de l'année 2022 ou début 2023 au plus tard.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !