Les ventes de smartphones vont s’effondrer en 2022

 

Les ventes de smartphones s'apprêtent à se contracter. D'après un nouveau rapport, le marché de la téléphonie mobile entre dans une phase de récession. Cette baisse des ventes est notamment le résultat de l'inflation, qui atteint un niveau record, de la pénurie de puces et des différents confinements décrétés en Chine.

Soldes smartphones Samsung Galaxy

L'International Data Corporation (IDC), un cabinet d'analyse réputé, vient de publier son nouveau rapport consacré au marché des smartphones. Sur base des données collectées, les experts s'attendent à une baisse de 3,5 % des ventes dans le courant de l'année. Seuls 1,31 milliard de téléphones seront écoulés dans le monde, estime IDC. De son côté, Strategy Analytics, les ventes de smartphones dans le monde vont se contracter de 2%. Toutes les marques seront touchées.

Pour justifier ses projections, le cabinet d'analyse pointe du doigt l'inflation, qui atteint des niveaux records. Le taux d’inflation dans la zone euro s'est établi à 8,1 % sur un an. Aux Etats-Unis, l'inflation atteint un taux record depuis 40 ans, elle a progressé de 6,6% en un an. La perte du pouvoir d'achat risque de réduire la demande pour de nouveaux smartphones.

Sur le même thème : Les ventes de smartphones reconditionnés ont augmenté de 15 % en 2021

Les confinements en Chine réduisent les ventes de smartphones

“L'industrie des smartphones est confrontée à des vents contraires croissants sur de nombreux fronts – affaiblissement de la demande, inflation, tensions géopolitiques persistantes et contraintes persistantes de la chaîne d'approvisionnement”, détaille Nabila Popal, directrice de la recherche chez IDC, évoquant notamment la guerre en Ukraine, qui s'enlise en dépit des négociations avec la Russie.

ventes smartphones

Pour IDC, ce sont surtout les soucis de production qui vont faire mal au marché de la téléphonie mobile. Les confinements décrétés par la Chine ont paralysé plusieurs usines de la région de Shanghai. Plusieurs fournisseurs d'Apple, comme Pegatron et Foxconn, ont été contraints de fermer leurs usines pendant plusieurs jours. La production de l'iPhone a enregistré d'importantes perturbations.

“Les confinements ont frappé simultanément la demande et l'offre mondiale en réduisant la demande sur le plus grand marché mondial (NDLR : la Chine) et en resserrant le goulot d'étranglement d'une chaîne d'approvisionnement déjà fragilisée”, poursuit IDC. Les confinements décrétés par les autorités chinoises s'ajoutent également à la pénurie de puces informatiques.

Depuis la crise du Covid-19, les lignes de production de semi-conducteurs n'ont pas cessé de s'enliser. Malgré l'ouverture de nouvelles usines, les constructeurs ne parviennent toujours pas à répondre à la demande des marques. IDC estime cependant que “les problèmes d'approvisionnement en semi-conducteurs en cours s'atténueront au cours de la seconde moitié de 2022”.

Face à ce marché en berne, les constructeurs de smartphones revoient leurs objectifs de ventes à la baisse pour l'année 2022. Il y a quelques jours, une fuite est venue annoncer qu'Apple s'attend à vendre 20 millions d'iPhone en moins que prévu. Malgré l'arrivée des iPhone 14 d'ici quelques mois, le groupe de Cupertino a prévenu ses fournisseurs des projections de vente très prudentes.

Pourtant, IDC assure qu'Apple reste le fournisseur de smartphones le moins touché par les mesures prises contre le Covid-19 en Chine. La firme bénéficie “d'un plus grand contrôle sur sa chaîne d'approvisionnement”. Le rapport note aussi que les clients d'Apple sont moins concernés par la perte du pouvoir d'achat qui résulte de l'inflation.

Samsung a pris une décision similaire. Le groupe sud-coréen, leader du marché, compte réduire ses estimations annuelles de 10%, avec un objectif fixé désormais à 270 millions d'unités vendues contre 300 millions auparavant.

Un retour en force dès 2023

Le rapport d'IDC se veut plus optimiste pour l'année prochaine. D'après le cabinet d'analyse, la récession du marché de la téléphonie s'annonce de courte durée. Le marché devrait rebondir dès 2023 en profitant de la fin de la pénurie de puces informatiques. Les ventes devraient grimper de 5% dans le monde l'année prochaine, notamment grâce à la forte demande pour des smartphones compatibles 5G.

“Les ventes d'appareils 5G devraient augmenter de 25,5 % d'une année sur l'autre en 2022 et représenter 53 % des nouvelles expéditions avec près de 700 millions d'unités”, prophétise IDC.  Sur ce terrain, ce sont des marques comme Apple et Samsung qui se taillent la part du lion. L'essor de la 5G a été notamment provoqué par les premiers iPhone compatibles, les iPhone 12. Le succès de la gamme, et des iPhone 13, a contribué à la population du successeur de la 4G.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !