Les scalpers s’en prennent aux masques anti-COVID de Razer pour les revendre 500 dollars

 

Les scalpers semblent bien décidés à devenir les ennemis jurés d’Internet. Alors qu’ils monopolisent déjà les stocks de consoles et de cartes graphiques, ils se lancent désormais sur un nouveau marché : les masques anti-COVID. Plus précisément le Zephyr, le modèle high tech créé par Razer, qu’ils revendent 5 fois plus cher que son prix d’origine.

razer zephyr
Crédits : Razer

Mais jusqu’où ira la folie des scalpers ? Non contents de s’attirer les foudres des joueurs qui tentent encore désespérément d’acheter une PS5 ou une Xbox Series X à un prix décent, ces derniers explorent désormais de nouveaux horizons. Dernièrement, on les a notamment vu se jeter sur le mini-frigo Xbox, au grand dam des quelques fans qui espéraient s’en procurer un. Aujourd'hui, ils visent les masques anti-COVID de Razer.

Au CES 2021, le constructeur a présenté le projet Hazel, un masque high tech avec des LEDs et des ventilateurs intégrés pour améliorer la circulation de l’air. Il y a peu, il a lancé le modèle Zephyr inspiré de ce prototype. On pourrait penser que ce produit est relativement de niche, et pourtant : quelques jours après sa sortie, le masque n’est plus disponible nulle part. On vous laisse deviner les responsables.

Les masques anti-COVID de Razer sont revendus 500 $

Alors que son prix conseillé est de 99 $, un prix que l’on peut déjà considéré comme élevé, le masque s’affiche désormais à 500 $ lors de ventes aux enchères sur eBay. Les scalpers n’hésitent pas à multiplier les recettes par cinq, et pour cause : ce tarif insensé n’empêche pas les utilisateurs de l’acheter. Plusieurs dizaines de modèles ont déjà été vendus, à en croire les informations des sites d’enchères.

Sur le même sujet : Razer dévoile des protège-doigts antidérapants pour les hardcore gamers sur smartphone

Plusieurs raisons peuvent expliquer cet engouement. La nouveauté d’une part, qui suffit à certains pour vouloir mettre la main sur le dernier accessoire high tech. On peut également citer la situation sanitaire qui stagne depuis plusieurs mois et qui peut pousser la population à chercher des solutions durables. Enfin, la pénurie générale de composants crée un sentiment d’urgence qui n’aide pas vraiment à faire des achats réfléchis.

Malheureusement, les scalpers y trouvent bien leurs comptes et n’hésitent pas à employer des méthodes de plus en plus discutables. On compte désormais des centaines de consoles défectueuses sur Amazon vendues à 1000 $.

Source : IGN



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !