Les sandales de Steve Jobs ont trouvé preneur pour 212 000 € lors d’une vente aux enchères

 

Les Birkenstocks de Steve Jobs étaient mises en vente par la maison d’enchères Julien’s Auction. Proposées pour un prix de départ de 15 000 €, elles ont trouvé preneur en moins de deux minutes pour la modique somme de 212 187 €.

Crédit : Julien's Auction

Dans leur texte de présentation, la maison d’enchères Julien’s affirme que Steve Jobs a porté ces sandales de marque Birkenstock lors de moments historiques tels que la création de l’Apple I dans le garage de Steve Wozniak. Elles sont certes usées, avec la trace de la plante des pieds de Steve Jobs bien visible, mais elles sont encore en état de marche. Le commissaire-priseur estimait leur valeur à 60 000 € ou 80 000 €. C’est pour une somme environ trois fois supérieure qu’un acheteur visiblement fan du visionnaire américain a acquis les sandales portées dans les années 70 et 80 par le créateur d’Apple.

À lire — Steve Jobs est la personne la plus influente de ces 30 dernières années, êtes-vous d’accord ?

Ne vous fiez pas à leur allure défoncée : ces objets sont de véritables reliques historiques. À ce titre, elles ont déjà fait le tour du monde et sont fréquemment exposées dans divers musées et lors de conférences. Margot Fraser, l’une des premières importatrices sur le sol américain de l’iconique marque de sandales allemande, se rappelle très bien avoir été contactée par Me Jobs dans les années 70.

Les sandales de Steve Jobs se sont vendues pour l'équivalent d'une centaine d'iPhone 14 Pro Max

Durant leur entretien, elle avait noté que Me Jobs était véritablement obsédé par le design épuré et la fonctionnalité de ces chaussures. Des traits de personnalité qui allaient devenir la marque de fabrique du dirigeant et d'Apple. Il tenait en particulier à savoir d’où était venue l’idée de la forme des Birkenstock, ainsi que les matériaux utilisés.

Son ex-femme et mère de son premier enfant parle encore avec émotion de ces sandales et de tout ce qu’elles représentent : « ces sandales [le] montraient dans toute sa simplicité. Elles étaient son uniforme […] Il était convaincu de l’intelligence et de la praticité de leur design et de leur confort. En Birkenstock, il ne se sentait pas comme un homme d’affaires, il avait donc toute liberté de penser de façon créative ».

Les sandales de Steve Jobs n’étaient qu’un lot parmi les 1504 objets proposés lors d’une vente aux enchères titrée « Icônes et Idoles : Rock’n’roll ». Les collectionneurs et fans avaient l’occasion d’acquérir entre autres objets vintage, des esquisses de Kanye West, des bijoux de 2Pac ou d’Elvis Presley. Aucun de ces objets n'a atteint la valeur des Birkenstock du dirigeant iconique.

À lire — Apple Glass : date de sortie, prix, fiche technique, tout savoir



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !