Le patron de Xbox plaide pour l’émulation légale afin de préserver les vieux jeux vidéo

 

Phil Spencer, le patron de la division Xbox, plaide pour une meilleure préservation des vieux jeux vidéo. Il évoque ainsi un système d’émulation légale auquel pourraient participer tous les acteurs importants du marché.

Rétrogaming
Crédits : Enrique Guzmán Egas

Le jeu vidéo est un média encore relativement jeune, mais il est déjà confronté à un problème majeur : le manque de préservation. Il est en effet parfois compliqué de se procurer certains vieux jeux qui ne sont plus édités. Phil Spencer, le patron de la division Xbox, plaide pour une émulation légale afin de les préserver.

C’est dans les colonnes d’Axios que Spencer cherche à faire passer son message. Pour lui, l’émulation est ce qui pourrait sauver les vieux jeux de l’oubli :

« Je pense que nous pouvons apprendre de l’histoire et de la manière dont nous préservons les créations. J’aime la manière de faire dans la musique, pour les films et la télévision. Il y a plein de bonnes raisons pour que le jeu vidéo suive »

Pour lui, la solution est toute trouvée :

« Mon espoir est que l’industrie travaille sur une émulation légale qui permettrait aux machines modernes de faire tourner n’importe quel vieux jeu, que les gens puissent profiter de n’importe quel titre »

L’émulation serait la solution idéale pour la préservation du jeu vidéo

Ce n’est pas qu’un vœux pieu de la part de Phil Spencer, puisqu’il travaille déjà dans ce sens, notamment avec la rétrocompatibilité de la Xbox Series X ou encore le Game Pass. Pas plus tard que cette semaine, ce sont 76 vieux titres qui ont rejoint le service. Le souci, c’est que Microsoft ne peut que préserver les titres sortis sur ses consoles. C’est maintenant aux autres constructeurs d’apporter leur pierre à l’édifice. Certes, Sony propose déjà la rétrocompabilité PS4 sur la PS5 et Nintendo les vieux jeux via sa boutique en ligne, mais ce n’est pas assez.

Certains vieux titres ne sont aujourd’hui plus disponibles. De plus, le matériel nécessaire à leur fonctionnement ne sont pas forcément trouvables partout. L’émulation légale est donc une solution. Toutefois, l’industrie est confrontée à un souci plus terre à terre : un jeu n’a plus d’intérêt s’il ne rapporte plus d’argent. Quel serait donc l'avantage financier de proposer certains titres obscurs de la PS2 en émulation que peu de gens vont lancer ?

Dans tous les cas, Phil Spencer a raison sur un point : le jeu vidéo doit trouver une manière de se sauvegarder dans le temps comme la musique ou le cinéma, pour ne pas devenir un média sans passé.

Source : Axios



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !