La voiture de l’année 2022 est un SUV électrique, mais ce n’est pas une Tesla

 

Le Trophée européen de la voiture de l'année a été décerné à une Américaine appartenant désormais au groupe Stellantis. Bien qu'elle ne soit pas encore disponible, elle a su convaincre 59 journalistes de la presse européenne de ses qualités.

Une Jeep Avenger
Une Jeep Avenger / Crédit : Jeep

Comme chaque année depuis 1964, les professionnels européens de la presse automobile ont élu la meilleure voiture. Après le décompte des voix de journalistes issus de 22 contrées différentes, la Jeep Avenger, le premier modèle totalement électrique de la marque, est ressortie grande gagnante de ce concours, avec pas moins de 328 votes. Le ID.Buzz, le combi 2.0 100 % électrique de Volkswagen, se classe deuxième, avec 241 voix, tandis que la Nissan Ariya s’octroie la dernière marche du podium, à 211 votes.

Les 59 votants ont choisi la voiture de l’année en se basant sur dix critères : le design, le prix, le confort, la sécurité, le comportement routier, l’économie, la performance, la fonctionnalité, l’empreinte environnementale, et le plaisir de conduite. Et c'est la Jeep Avenger qui a été élue voiture de l’année, avec beaucoup d’avance sur sa poursuivante. Sa version d’accès, avec un moteur d’une puissance de 156 ch, débute à 36 500 €. Elle bénéficie de la charge rapide à 100 kW et affiche une autonomie de 404 km en cycle mixte, et de 550 km en ville. Ses performances ne sont pas impressionnantes — elle passe de 0 à 100 km/h en 9 secondes, par exemple —, mais ses aspects pratiques séduiront les clients potentiels.

Les journalistes apprécient le tarif, l'autonomie et l'espace offert par la Jeep Avenger

On notera que Tesla, le leader mondial dans le domaine des voitures électriques, est absent du podium. Sur les 65 véhicules en lice pour le titre de Voiture de l’année, la compagnie américaine avait pour seule et unique représentante la Model Y. Malgré une baisse de tarif conséquente, qui peut faire économiser jusqu’à 15 500 €, le SUV de Elon Musk ne s’est pas attiré les faveurs des professionnels.

Les ventes d’automobiles électriques n’ont pourtant jamais été aussi élevées. En France, par exemple, les VE et hybrides rechargeables ont représenté un peu plus de 21 % du marché. Cette tendance est amenée à se renforcer dans le futur proche puisque, rappelons-le, L’Europe a officialisé l’interdiction de la commercialisation des voitures thermiques dès 2035.

Source : Inside EVs



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !