La Poste impose de nouveaux frais de découverts, la colère monte chez les utilisateurs

 

Si la Banque Postale a informé ses clients de l'apparition d'une nouvelle ligne de frais de gestion d'autorisation de découvert, elle s'est bien gardée de leur dire comment décliner ce service.

la poste arnaque colis sms cliquez sms

L’UFC a reçu de nombreuses plaintes provenant de titulaires de comptes à la Banque Postale concernant l’application de frais de gestion d’autorisation de découvert, pour un montant de 6 € annuels. Cette nouvelle ligne est apparue dans la grille tarifaire de l’établissement le 1er janvier 2022. Sur la page de son site, l’établissement bancaire définit ce service comme « une solution qui vous permet de faire face à des dépenses imprévues ou aux fins de mois difficiles ».

À lire — Le timbre rouge sera remplacé par une solution entièrement numérique le 1er janvier 2023

Le découvert autorisé s’apparente à un crédit d’un montant défini activé lorsque le solde de votre compte devient négatif. Dans le cas de la Banque Postale, le montant maximal autorisé est de 300 €. Au final, le titulaire du compte devra donc « rembourser » cette somme, en plus des agios calculés sur les sommes débitrices. L'application de frais de gestion d'autorisation de découvert, dont le montant peut s’élever jusqu’à plusieurs dizaines d’euros, est une pratique courante dans la majorité des établissements bancaires.

La Poste impose des frais de gestion supplémentaires de 6 €, il y a un moyen de les éviter

Sur le site de l’association, Daniel L. affirme que les 6 € lui ont été débités, malgré son opposition écrite. La Banque Postale plaide la bonne foi, le client s'y est pris trop tard, et pas de la bonne manière. « Les clients ont été informés de ces frais à plusieurs reprises dès 2021, lors de l’envoi de notre brochure tarifaire 2022 ainsi que dans leur espace banque en ligne ». Cela dit, elle n'a pas communiqué du tout sur le fait qu’il est possible de décliner ce service.

À lire — La Poste Mobile s’est fait pirater, les données personnelles de dizaines de milliers de clients sont en fuite

La Banque Postale explique la marche à suivre : « le client peut à tout moment depuis son application bancaire ou sa Banque en ligne effectuer la modification de son plafond de découvert, et l’abaisser sous le seuil des 300 € (280 par exemple) ». Cette démarche entraînera l’annulation des frais de gestion d’autorisation de découvert, mais l’année prochaine seulement. Notons par ailleurs, que la Banque Postale ne les applique ni à ses clients considérés comme « vulnérables » ni aux jeunes de 18 à 25 ans.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !