Maj. le 20 décembre 2018 à 0 h 16 min

Lutter contre les vols de mobiles, voilà l’objectif avoué de cette technologie Kill Switch qui sera intégré par défaut à tous les portables vendus aux États-Unis dès juillet 2015. Les plus grands acteurs de la téléphonie mondiale se sont mis d’accord pour intégrer cette fonctionnalité permettant d’effacer tous les contenus de votre téléphone et le bloquer en cas de vol ou de perte, afin de protéger toutes vos données.

Kill Switch
Kill Switch, une protection anti-vol ultime ?

Samsung, Google, Apple, Microsoft, HTC, Motorola et Nokia intégreront le Kil Switch dans leurs prochains modèles vendus aux États-Unis. Les cinq grands opérateurs américains sont également tombés d’accord. La fonctionnalité en question vient de la Corée du Sud qui a appliqué cette contrainte aux constructeurs depuis maintenant une semaine. L’objectif est simple : intégrer une fonctionnalité d’autodestruction de votre téléphone en cas de vol. Non, le mobile ne va pas exploser au visage du voleur, mais vous pourrez effacer toutes les données personnelles contenues sur le téléphone.

Le Kill Switch pour sauver vos données personnelles

Des photos en passant par les SMS, les mails ou encore les contacts, vous allez pouvoir bloquer simplement ses données à distance grâce a un compte en ligne sur lesquels vos données personnelles seront sauvegardées. C’est déjà le cas sur certains téléphones comme l’iPhone 5S grâce à iOS 7, mais cette pratique devrait se généraliser à l’ensemble des gammes pour les constructeurs qui ont signé cet accord.

Pour la France, rien n’a encore été décidé concernant le Kill Switch, mais on sait que cette option est proposée gratuitement par les constructeurs. Si certains téléphones haut de gamme proposent déjà cette option, c’est loin d’être le cas des autres. Apple semble d’ailleurs réticent à la plaquer à tous ses mobiles, invoquant la peur de se faire hacker le système de blocage et ainsi pouvoir contrôler les téléphones à distance. Êtes-vous pour l’intégration du Kill Switch sur tous les mobiles ?



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : ce malware ultra dangereux est impossible à supprimer !

Android est la cible d’un malware ultra dangereux baptisé Xiny, révèlent les chercheurs de Dr Web. En activité depuis 2015, ce trojan est presque impossible à supprimer des smartphones infectés. En 2016, les experts en cybersécurité de Dr Web ont repéré la trace…

Android : ce dangereux malware envoie des milliers de SMS à votre place

Android est à nouveau la cible d’un dangereux malware baptisé Faketoken. D’après les chercheurs de Kaspersky, il s’agit d’un Trojan bancaire capable d’envoyer des SMS à la place de ses victimes. Le logiciel malveillant serait ainsi parvenu à contaminer 5000 smartphones un peu partout dans…

Android : ces 30 applications selfies cachent un malware espion

Des malwares espions ont été découvert dans le code de 30 applications Android pour selfies disponibles sur le Google Play Store. D’après l’enquête des chercheurs de CyberNews, ces logiciels malveillants sont conçus pour collecter toutes les données de votre smartphone,…

RCS : le remplaçant du SMS est criblé de failles de sécurité

Le RCS, le successeur du SMS, est truffé de failles de sécurité. D’après les chercheurs de Security Research Labs, l’implémentation du protocole Rich Communication Services par les opérateurs met en danger la vie privée de ses utilisateurs. En exploitant des brèches, un pirate…