iPad, MacBook : la pénurie de puces retarde la production d’appareils Apple

 

La pénurie de puces n'épargne pas Apple. Comme Samsung, Realme, Xiaomi ou Sony, le géant de Cupertino est à court de plusieurs composants indispensables à la fabrication de ses appareils. La production de MacBook et d'iPad tournerait d'ailleurs au ralenti. 

ipad pro tablette 5g

La généralisation du télétravail, les confinements à rallonge, les mesures financières visant à stimuler l'économie mondiale et la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ont abouti à une importante pénurie de semi-conducteurs. Fragilisées par le Covid-19, les lignes de production des fondeurs comme TSMC ne sont pas en mesure de répondre à la forte demande des constructeurs. Dans ce contexte, les délais de livraison de certains composants Qualcomm ont été repoussés de 30 semaines.

Privés de semi-conducteurs, de nombreux groupes sont contraints de bouleverser leurs plans. Samsung a notamment été contraint d'annuler le lancement des Galaxy Note 21. Contrairement aux précédentes informations apparues sur la toile, Apple n'est pas épargné par la crise du silicium.

L'iPad Pro 5G arrivera-t-il en retard ?

D'après les informations de Nikkei, Apple a été contraint de différer la production des MacBook et des iPad à cause de plusieurs composants manquants. Le géant californien serait notamment à court d'écrans et de puces censées gérées l'affichage. Dans les usines, des ordinateurs et des tablettes seraient en attente au stade de l'assemblage.

Dos au mur, Apple a repoussé certaines commandes de composants jusqu'au second semestre de l'année 2021. Nikkei ne précise pas quels modèles de MacBook et d'iPad sont concernés. On ignore donc s'il s'agit d'appareils déjà annoncés ou de terminaux dont l'annonce est imminente, comme l'iPad Pro 5G. Cette tablette haut de gamme est attendue dans le courant du mois d'avril.

Pour l'heure, la production d'iPhone n'est pas touchée par la pénurie de puces, avance le média économique. Il n'est pas impossible que la situation change dans les semaines ou les mois à venir. Foxconn, sous-traitant d'Apple, affirme d'ailleurs avoir récemment remarqué des changements dans l'approvisionnement de semi-conducteurs. L'entreprise s'attend à ce que la pénurie se poursuive jusqu'au second semestre 2021. Faut-il craindre qu'Apple soit contraint de retarder le lancement des iPhone 13 ? On vous en dit plus dès que possible. En attendant plus d'informations, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Source : Nikkei



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !