iOS 13 : Apple utiliserait la vie privée pour écraser ceux qui osent concurrencer ses produits

iOS 13 introduit une série de nouveautés pour mieux protéger la vie privée. Or, on découvre dans le cadre d’une enquête que ses fonctionnalités pourraient cacher un moyen de tuer les produits qui concurrencent ceux d’Apple dans son écosystème. iOS 13 est ainsi très strict sur les autorisations Bluetooth d’applications comme celles par exemple des trackers Tile. Les futurs AirTags de la firme n’auront eux pas besoin d’autorisations et fonctionneront donc mieux sur les iPhone. 

Apple se sert-il de la vie privée pour renforcer l'emprise de ses propres produits et services sur son écosystème ? La firme est en ce moment visée par une enquête aux Etats-Unis – le Department of Justice (DoJ) et le House Judiciary Committee s’intéressent en effet à la manière dont iOS 13 protège la vie privée des utilisateurs. Pour une fois, il ne s’agit pas de montrer que ces fonctionnalités sont inefficaces pour protéger les utilisateurs, mais plutôt de questionner la méthode retenue par Apple. Car aussi protectrices soient-elles, ces fonctionnalités donnent en l’état un avantage compétitif aux produits et services d’Apple dans son écosystème.

Nos confrères de WCCFTech évoquent l’exemple des trackers Tile qui permettent de retrouver facilement vos clés. On sait qu’Apple travaille sur une solution maison, qui serait baptisé AirTags. Tile doit demander à l’utilisateur des autorisations bluetooth pour pouvoir fonctionner. Autorisations qu’Apple ne demande généralement pas avec ses produits. Les utilisateurs d’iPhone et d’iPad acceptent en effet d’activer en permanence 18 systèmes de localisation distincts, ainsi que l’apparition de publicités pour ses produits lorsqu’ils acceptent les conditions générales d’utilisation de leur appareil.

Or, depuis iOS 13, Apple limite drastiquement la capacité des applications à utiliser certaines fonctionnalités comme le Bluetooth en permanence. Le tout matinée d’intelligence artificielle. Ainsi, lors des premières utilisations d’une application comme Tile, iOS 13 demande si vous souhaitez activer le bluetooth « Lorsque vous utilisez l’application », « Seulement une fois » ou « Jamais ». L’option permettant d’autoriser son utilisation en permanence n’apparait que si vous choisissez d’ouvrir l’application souvent. Et il n’est pas forcément possible de l’activer avant, même en allant fouiller dans les menus.

Lire également : Apple retire les avis et notes d’utilisateurs de l’Apple Store – de quoi la firme a-t-elle peur ?

Par contraste, Apple peut ajouter de nouveaux services de localisation et les activer sans même en informer les utilisateurs. On s’attend donc à ce que les fameux AirTags fonctionnent in fine mieux sur les iPhone que les solutions concurrentes. Dès lors on comprend mieux comment une fonctionnalité dont l’intention semble louable est perçue comme étant détournée dans un but anticoncurrentiel. Apple affirme pourtant travailler avec les développeurs inquiets de l’impacts des changements autour de la vie privée introduit dans iOS 13. Toute la question est maintenant de savoir si la firme prendra en compte ces craintes et assouplira un peu sa politique.

Source : WCCFTech



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iOS 14 : découvrez la liste des iPhone compatibles

iOS 14 serait compatible avec tous les iPhone sous iOS 13, révèle une fuite. Tous les iPhone depuis les iPhone 6s et iPhone SE pourraient donc installer la mise à jour sans problème d’ici la fin de cette année. La fuite…

iOS 13 : voici la liste des iPhone compatibles

iOS 13 sera absent des iPhone 5s et iPhone 6, qui vont devoir rester sous iOS 12. Apple arrête de proposer des mises à jour de fonctionnalités sur ces deux appareils. Trois modèles de tablettes sont aussi abandonnés et ne…