Intel va lancer un nouveau processeur avec des fonctionnalités payantes

 

Avec ses processeurs Xeon de 4e génération, Intel va inaugurer un nouveau système de déblocage de fonctionnalités à la demande. Une pratique commerciale qui devrait permettre aux entreprises de mieux maîtriser leurs budgets.

Intel présentera ses processeurs Xeon de 4e génération, nom de code Sapphire Rapids, le 10 janvier 2023. Ce composant dédié aux serveurs d’entreprise apporte nombre d’innovations techniques, mais c’est dans son modèle commercial qu’il est véritablement révolutionnaire. Le fondeur de Santa Clara annonce le Intel On Demand Program, qui permet de débloquer certaines fonctionnalités des Sapphire Rapids selon les besoins, contre paiement.

À lire — Les 22 processeurs Intel Raptor Lake de 13ème génération ont fuité, merci Microsoft

Les processeurs Xeon Scalable disposent d’une grosse densité de cœurs et intègrent six accélérateurs  différent. Ces extensions sont dédiées à des configurations très spécifiques et ne s'utilisent jamais simultanément. Leur assemblage ne s'est d'ailleurs pas déroulé sans problèmes. Les bugs et pannes matérielles étaient si nombreux que, selon un expert consulté par Tom’s Hardware, il a fallu pas moins de 500 révisions pour parvenir à un produit exploitable. Cela explique le retard pris par les Sapphire Roads, dont la fabrication aurait dû commencer en 2021.

Pour débloquer toutes les fonctionnalités des Sapphire Rapids, les entreprises devront payer plus

La solution proposée par Intel a ses avantages : les compagnies ne paieront que pour les ressources qu’elles utiliseront et pourront facilement faire évoluer leur configuration. Jusqu’à présent, que l’on soit un particulier ou une entreprise, nous avions l’habitude d’acheter un processeur et de l’exploiter à son maximum, sans limitation. Le concept d’Intel On Demand est donc inédit. Il a de quoi inquiéter : Intel appliquera-t-il un jour le même principe à ses produits destinés aux particuliers, comme les Raptor Lake ?

À lire — Intel : le code source des processeurs Alder Lake a fuité, piratage ou chasse aux bugs ?

Signalons que la cinquième génération de processeurs Xeon est également censée arriver en 2023. Le risque que les produits de la compagnie californienne se fassent concurrence est grand. Ajoutons à cela que, selon les experts, les rendements des puces Xeon Scalable sont très mauvais. Avec un yield de 50 %, les composants de la marque ne sont vraiment pas des modèles de fiabilité.

Source : Tom's Hardware



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !