Intel lance un CPU Xeon Platinum 9282 avec 56 coeurs et 112 threads !

Maj. le 14 juin 2019 à 10 h 09 min

Intel vient de dévoiler sa nouvelle gamme de produits dédiés aux data-centers et super-calculateurs. Parmi les nouveaux CPU de la famille Xeon, de nouveaux monstres font leur apparition, dont le Xeon Platinum 9282 qui propose pas moins de 56 coeurs, 112 threads, 77 Mo de mémoire cache L2, 12 canaux mémoire, pour un TDP de 400 W. Une réponse à la famille de processeurs AMD Zen Epyc. 

Intel Selon Platinum 9820 9200 series

Après avoir gagné du terrain sur AMD, Intel a vu la situation tourner à son désavantage, lorsque son rival a lancé l’architecture Zen, avec des CPU qui ont fait exploser le nombre de coeurs et de threads le tout à un prix plutôt attractif pour ce genre de monstres. Non pas que cela ait nécessairement immédiatement fait baisser les parts de marché d’Intel sur le secteur le plus lucratif, c’est à dire celui plutôt B2B des datacenters et supercalculateurs. Mais le temps passe, et petit à petit, les die surpuissants de la team AMD gagnent en popularité sur ce segment de l’industrie.

Lire également : Intel annonce son Xeon W-3175X à 28 cœurs, du très haut de gamme à 3000 dollars

Les nouveaux Intel Xeon Platinum sont de vrais monstres !

La réponse d’Intel c’est donc une sélection de processeurs dans la famille Intel Xeon Platinum 9200. Et en particulier le Xeon Platinum 9282 – le plus puissant de la liste cadencé à 2.6GHz base et 3.8GHz Turbo Boost – dont la fiche technique a de quoi donner des maux de tête : 56 coeurs, 112 threads simultanés, 12 canaux de mémoire DDR4-2933, 77 Mo de cache L2, le tout gravé en 14 nm pour un TDP « d’à peine » 400 W.

Si cela est un peu juste, que gérer 800W de TDP cumulé ne vous pas peur, et que vous avez une centrale nucléaire dans le jardin, pas de panique : ce processeur est compatible avec des cartes mères dual socket pour un total de 112 coeurs et 224 threads. A l’inverse, des configurations un peu plus raisonnables sont disponibles pour l’élite des processeurs Intel :

  • Intel Xeon Platinum 9242 : 48C/96T, 2,3 GHz base/3,8 GHz boost, 71,5 Mo cache L2 et TDP 350W
  • Intel Xeon Platinum 9222 : 32C/64T, 2,3 GHz base/3,7 GHz boost, 71,5 Mo cache L2 et TDP 250W
  • Intel Xeon Platinum 9221 : 32C/64T, 2,1 GHz base/3,7 GHz boost, 71,5 Mo cache L2 et TDP 250W

Egalement : Intel dévoile sa première carte graphique en images

Intel ne dit rien de leur prix – ils sont de toute façon réservés à un marché B2C. Mais pour se donner un ordre de grandeur, le plus puissant des processeurs de la dernière génération Intel Xeon Platinum, le 8180M, un « petit » 28C/en 56T à 2,5 GHz base, 3,8 GHz Boost pour un TDP quasiment deux fois moindre (205W) était proposé autour de 13000 dollars. En face le plus puissant des AMD Epyc, le 7601, affiche 32 coeurs, 64 threads à 2,2 GHz base, 3,2 GHz boost et un TDP de 180 W pour un prix de 4200 $. Reste à savoir si le prochain coup d’AMD est d’aller attaquer les nouveaux Xeon Platinum dans leur stratosphère avec des prix plus compétitifs…

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
USB 4 : les premiers appareils compatibles arrivent en 2020

Les spécifications de la norme USB 4 sont presque finalisées. L’USB-IF a annoncé que les premiers appareils compatibles sortiront en 2020. Les caractéristiques avaient été en partie dévoilées en mars dernier. On sait notamment que la nouvelle génération de l’USB…

Huawei reporte le lancement de son nouveau PC portable MateBook

Huawei a indéfiniment reporté le lancement d’un nouvel ordinateur portable de la gamme des MateBook. Privé de Windows et de processeurs Intel suite au décret de Donald Trump, la marque chinoise aurait mis l’entièreté de sa division PC en stand-by. …

Microsoft prépare un PC Surface pliable avec deux écrans

Microsoft travaille sur une Surface pliable équipée de deux écrans. Le PC aurait même fait l’objet d’une première démonstration en interne. Si la firme a vraisemblablement enterré l’idée de sortir un smartphone pliable sous Windows, elle continue visiblement de développer…