Intel annonce les processeurs Raptor Lake de 13e génération, lancement le 20 octobre

 

Lors de l'événement Intel Innovation qui s'est tenu hier à San Jose, en Californie, le fabricant de puces a dévoilé tous les détails sur ses premiers processeurs Core de bureau de 13e génération, surnommés “Raptor Lake-S”.

Intel Raptor Lake

Comme les puces de la 12e génération “Alder Lake” qui avaient été lancées au mois de novembre 2021, les premières puces (au nombre de six) sont toutes des versions “K” ou “KF” overclockables. Les modèles non-K suivront plus tard, Intel indiquant qu'il y aura au total 22 puces de bureau dans la gamme de la 13e génération.

Intel a également annoncé que des versions mobiles de Raptor Lake suivraient en 2023, dans ses désormais traditionnelles séries U (ultralégères), P (performances grand public), H (utilisateurs intensifs) et HX (débridées).

Les puces Raptor Lake veulent faire de l’ombre à AMD

Les nouvelles puces Raptor Lake d’Intel arriveront un peu plus d’un mois après le lancement des processeurs Zen 4 Ryzen 7000 d’AMD, que le fabricant avait nommé « meilleures puces gaming au monde ». Avec ses processeurs Raptor Lake, Intel affirme avoir apporté quelques améliorations à l'architecture du processeur et au processus de fabrication Intel 7 (10 nm ESF), mais la stratégie pour améliorer leurs performances est à la fois éprouvée et facile à comprendre : ajouter plus de cœurs, et les faire fonctionner à des vitesses d'horloge plus élevées.

Intel Raptor Lake

Les 6 premiers processeurs de la série fonctionnent tous à partir de 125W, et visent donc les utilisateurs exigeants pour offrir « la meilleure expérience de jeu au monde ». Les puces, comme celles d'Alder Lake, utilisent ce que la société appelle une « architecture hybride » : des cœurs Performance à pleine puissance (P-cores) pour les tâches les plus intensives, et des cœurs efficaces à plus faible puissance (E-cores) pour le reste.

Lire également : Intel va s’attaquer à Nvidia avec sa carte graphique Arc A770 à seulement 329 dollars

L’Intel Core i9 13900KS est la puce Raptor Lake la plus puissante

L'Intel Core i9-13900KS sera pour l’instant le processeur phare de Raptor Lake, avec 24 cœurs et 32 threads dans une configuration à 8 P-Core et 16 E-Core. Le processeur est configuré à une fréquence de base de 3.0 GHz, mais peut monter à 5,8 GHz sur ses cœurs Performance. Le CPU sera doté d'un cache combiné de 68 Mo et d'une puissance nominale PL1 de 125W qui va au-delà de 253W. Le CPU peut également consommer jusqu'à 350W d'énergie lors de l'utilisation du “Mode Performance Extrême”, ce qui confirme les rapports précédents qui avaient annoncé la fonctionnalité.

D'après Intel, l'ensemble de ces modifications permettra d'augmenter les performances sur un cœur du i9-13900K d'environ 15 %, la plupart des améliorations étant attribuables à l'augmentation de la vitesse d'horloge des cœurs P. Le gain de performances en multicoeur est bien plus important, avec l'ajout de cache, l'augmentation de la fréquence et la hausse du nombre de threads, le tout permettant d'améliorer les performances du i9-13900K de 41 % par rapport au i9-12900K.

Intel Raptor Lake

De son côté, le Core i7-13700K est un processeur 16 cœurs (8P + 8E), 24 threads, avec des horloges de base/boost des cœurs P à 3,4/5,4 GHz. Il réduit le cache L2 à 24 Mo et affiche un TDP de 125 watts (253 W max). Enfin, l'Intel Core i5-13600K de milieu de gamme comporte six cœurs P, huit cœurs E, des horloges de base/boost de 3,5/5,1 GHz et un TDP de 125 watts. Les trois puces doublent ainsi le nombre de cœurs E par rapport à leurs homologues d'Alder Lake.

Les puces Raptor Lake arrivent avec un nouveau socket

Les processeurs Intel Core de 13e génération prendront en charge jusqu'à 16 lignes PCIe 5.0 et la mémoire DDR5 jusqu'à 5600 MT/s. Contrairement à son rival AMD, les processeurs Intel Raptor Lake continueront à prendre en charge la mémoire vive DDR4. Intel annonce également que la carte graphique Intel UHD Graphics 770 intégrée prendra en charge un affichage 8K à 60Hz, ou jusqu'à quatre écrans 4K à 60Hz, et il y aura également une prise en charge Wi-Fi intégrée avec la dernière norme Wi-Fi 6E.

Au niveau des tarifs et de la disponibilité, les puces Core i9, i7 et i5 de la série K de Raptor Lake seront commercialisées le 20 octobre, du fleuron Core i9-13900K à 589 dollars au Core i5-13600K à 319 dollars, en passant par le Core i7-13700KF à 409 dollars. Le prix de la version sans iGPU Core i5-13600KF est fixé à 296 dollars, celui du Core i7-13700KF à 384 dollars et celui du Core i9-13900KF à 564 dollars.

Intel n’aurait toujours pas dit son dernier mot en matière de performances, puisqu’un autre processeur encore plus puissant devrait faire son arrivée au cours des prochains mois. En effet, nos confrères de Tom’s Hardware ont découvert qu’Intel avait malencontreusement exposé des processeurs encore non annoncés avec 32 cœurs, contre « seulement » 24 pour le Core i9-13900K.

Voici un récapitulatif des puces et de leurs prix :

  • Intel Core i5-13600KF (6P + 8E) : $294
  • Intel Core i5-13600K (6P + 8E) : $319
  • Intel Core i7-13700KF (8P + 8E) : $384
  • Intel Core i7-13700K (8P + 8E) : $409
  • Intel Core i9-13900KF (8P + 16E) : $564
  • Intel Core i9-13900K (8P + 16E) : $589


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !