Dark Web : il gagne illégalement 2 millions d’euros en Bitcoin et écope de 8 ans de prison

 

Après 3 ans d’activité, Binh Thanh Le vient finalement de se faire condamner pour avoir vendu de la drogue sur le dark web. Via son site EastSideHigh, il a accumulé la somme de 59 Bitcoin, soit environ 2 millions d’euros. Devant le tribunal, il a écopé de 8 ans de prison ferme et de 3 ans de surveillance.

drogue
Crédits : Unsplash

Du fait de leur anonymat quasi certifié, le dark web et le Bitcoin sont souvent associés à la vente de drogues et autres services illicites. En effet, ce ne sont pas les sites qui manquent sur la face cachée d’Internet permettant d’accéder au marché noir. Aussi, depuis plusieurs années, la police investit ce milieu pour tenter de mettre fin à leur prolifération. En octobre dernier, une opération historique a mené à l’arrestation de 150 vendeurs d’armes et de drogues.

Aujourd’hui, c’est un certain Binh Thanh Le qui paye les frais de son commerce parallèle. Alors qu’il a seulement 22 ans, ce dernier crée le site EastSideHigh, une sorte d’Amazon de la drogue qui lui permet de vendre toute sorte de produits : ecstasy, kétamine, Xanax et autres joyeusetés. Très vite, le dealer génère des profits astronomiques. À ce jour, il a amassé une fortune de 59 Bitcoin, ce qui correspond à 2 millions d’euros selon le cours actuel de la cryptomonnaie.

8 ans de prison pour avoir vendu de la drogue sur le dark web

Binh Thanh Le n’aura pas profité longtemps de cet argent. Une première arrestation en 2019 mène à la saisie d’une partie de sa fortune. Aujourd’hui, la totalité de l’argent gagné par son activité a été confisquée. Après avoir comparu devant les tribunaux, l’Américain de 25 ans a été condamné à 8 ans de prison. Une fois sa peine purgée, il sera encore surveillé pendant 3 ans.

Sur le même sujet : GTA Online est utilisé par les cartels de drogue pour recruter des dealers

Lors de son arrestation, Binh Thanh Le a confié s’être fait aider par deux autres individus, qui avaient pour rôle de fabriquer et de distribuer les drogues en question. Au total, la police a saisi 20 kg d’ecstasy, 7 kg de kétamine et plus de 10 000 pilules de Xanax. « Cette condamnation envoie un message clair aux criminels du dark web », a déclaré Rachael Rollins, procureur du Massachusetts. « Le gouvernement fédéral entre dans cet espace. Nous vous trouverons et nous vous demanderons des comptes ».

Source : Boston Herald



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !