Le cours du Bitcoin replonge sous les 39 000 dollars tandis que la guerre en Ukraine continue

 

Le cours du Bitcoin vient de plonger sous la barre des 39 000 dollars. Alors la guerre en Ukraine se poursuit en dépit des sanctions venues de l'Occident, les marchés financiers continuent de baisser dans le monde. 

Bitcoin
Crédit : Unsplash

La guerre en Ukraine a sévèrement plombé les marchés financiers. Tandis que les frappes russes se poursuivent inlassablement, les bourses européennes continuent de dévisser. Le CAC 40 a baissé de plus de 10 % la semaine dernière. C'est la descente la plus marquée de l'indice boursier depuis mars 2020 et le crash provoqué par la crise du Covid-19.

Dans ce contexte troublé, 6,7 milliards de dollars ont été retiré des fonds d'actions en Europe. Même son de cloche en Asie. Goldman Sachs estime que la situation est “pire que dans nos scénarios pessimistes”. Les investisseurs redoutent que le conflit armé initié par la Russie continue en dépit des nombreuses sanctions mises en place contre Moscou. Dans un entretien téléphonique avec Emmanuel Macron, Vladimir Poutine s'est d'ailleurs engagé à parvenir à ses fins “soit par la négociation, soit par la guerre”.

Lire aussi : Le cours du Bitcoin ne remonterait pas avant 2024, voici pourquoi

Le Bitcoin se dirige vers les 36 000 dollars sur fond de guerre en Europe

La guerre qui oppose la Russie et l'Ukraine a également touché le secteur des cryptomonnaies. Dans un premier temps, le Bitcoin a profité de l'intérêt des populations ukrainiennes et russes pour reprendre du poil de la bête. Après une baisse brutale, la reine des cryptomonnaies a brièvement mérité son statut de valeur refuge en se hissant au dessus des 44 000 dollars.

Alors que le rouble russe s'effondre et que les sanctions financières contre Moscou s'accumulent, de nombreux russes se sont tournés vers le Bitcoin pour transférer rapidement des fonds. Craignant que le Kremlin ne réquisitionne leur épargne, les investisseurs russes ont multiplié les transactions en crypto-actifs. Même son de cloche en Ukraine, où la population est soumise à des restrictions bancaires. La banque centrale limite en effet les retraits bancaires à 300 euros par jour pour endiguer une éventuelle fuite de capitaux.

Après cette phase haussière inattendue, le Bitcoin a dévissé de 6% en l'espace de 24 heures, malgré plusieurs rebonds en milieu de semaine dernière. La monnaie numérique a terminé la semaine sous les 39 000 dollars. Comme toujours, le roi Bitcoin a entrainé le reste des crypto-devises dans sa chute. Le marché des cryptomonnaies a perdu 78 milliards de dollars la semaine dernière.

Dans un billet sur Twitter, Holger Zschaepitz, observateur des marchés d'origine allemande, estime que la baisse devrait se poursuivre. L'expert estime que le Bitcoin va tomber autour des 36 000 dollars dans un avenir proche. “Les économistes ont réduit leurs prévisions de croissance et augmentent leurs projections d'inflation”, met en garde Holger Zschaepitz.

cours-bitcoin


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !