IBM craint que la pénurie de puces continue jusqu’en 2023

 

IBM craint que la pénurie de semi-conducteurs qui frappe toute l'industrie se poursuive jusqu'en 2023. Le géant informatique estime que les entreprises vont devoir allonger la durée de vie de certains technologies pour palier la carence de semi-conducteurs. En parallèle, IBM s'attend à voir d'importants investissements dans des usines de production de puces. 

Puce WiFi 6
Une puce Wifi 6 / Crédits : Unsplash

Interrogé par nos confrères de la BBC, Jim Whitehurst, PDG d'IBM, a évoqué la pénurie de puces qui paralyse tout le secteur de l'électronique. Selon le dirigeant, il faudra “quelques années” avant que la situation se stabilise. L'homme évoque un délai minium de deux ans, ce qui nous emmène en 2023.

“Franchement, nous envisageons encore quelques années… avant d'obtenir suffisamment de capacité supplémentaire sur les lignes de production pour atténuer tous les aspects de la pénurie de puces” détaille Jim Whitehurst. IBM n'est pas le seul à se montrer pessimiste. Nvidia, Intel et TSMC abondent dans le même sens. D'après les firmes, les lignes de production prendront plusieurs années pour se renforcer.

Lire également : IBM dévoile la première puce gravée en 2 nm au monde, plus puissante et moins énergivore

IBM s'attend à des investissements colossaux dans des usines de production

“Nous allons devoir envisager de réutiliser, de prolonger la durée de vie de certains types de technologies informatiques, ainsi que d'accélérer les investissements dans ces usines de fabrication, afin de pouvoir obtenir le plus rapidement possible plus de capacité de production” met en garde le dirigeant d'IBM.

Plusieurs géant du secteur ont d'ores et déjà consenti à des investissements massifs pour mettre sur pied de nouvelles lignes de production. C'est le cas de TSMC, qui va ouvrir une usine à 12 milliards de dollars en Arizona, et d'Intel, qui a annoncé deux fabriques sur le sol américain.

D'autres acteurs de l'industrie se veulent plus optimistes. Foxconn, sous-traitant d'Apple, s'attend à ce que la situation s'améliore dès 2022. De son côté, Qualcomm estime que les chaînes d'approvisionnement se stabiliseront vers la fin de l'année en cours. Quoi qu'il en soit, la pénurie devrait bouleverser les plans de nombreuses marques, dont Samsung, Xiaomi, Realme ou encore Sony. Privé de puces, le géant nippon peine à produire assez de PS5 pour répondre à la demande.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !