Huawei voudrait revendre une partie de sa filiale Honor

 

Huawei envisagerait bien de revendre une partie de sa filiale Honor. Sous pression, le groupe chinois serait récemment entré en contact avec plusieurs acheteurs potentiels, dont Xiaomi et TCL. 

honor rachat huawei

Il y a quelques jours, le célèbre analyste Ming-Chi Kuo affirmait que Huawei envisageait de se débarrasser de la division Honor. Assailli sous les sanctions américaines, le groupe chinois chercherait actuellement des acheteurs pour sa filiale dédiée aux smartphones milieu de gamme. “Si Honor devient indépendant de Huawei, les achats de composants ne seront plus soumis aux règles américaines” explique Ming-Chi Kuo. Par exemple, Honor pourrait se fournir en chipsets signés Qualcomm, Mediatek et gravés par TSMC. Sur Sina Weibo, le réseau social chinois, des employés sont rapidement montés au créneau pour démentir les informations de l'analyste.

Malgré les assertions des employés, nos confrères de Reuters affirment que Huawei est actuellement en négociations avec plusieurs acteurs dans l'objectif de céder une partie de ses activités, dont la filiale Honor. D'après le média, Huawei serait prêt à se séparer de la marque Honor, de ses laboratoires de recherche et développement ainsi que de son activité de gestion de la chaîne d'approvisionnement. L'accord pourrait rapporter jusqu'à 25 milliards de yuans, soit 3,7 milliards de dollars, à Huawei. Un bénéfice facile non négligeable face à l'effondrement imminent de ses ventes. Dès l'an prochain, les ventes de téléphones Huawei devraient en effet dégringoler de plus de 70%, reléguant la firme à la 7ème place des plus importants vendeurs au monde.

Sur le même sujet : Huawei attaque Google en Chine et porte plainte pour pratiques anticoncurrentielles

Huawei se concentrerait désormais sur les smartphones haut de gamme, adieu Honor ?

Parmi les entreprises intéressées par un rachat, on trouve Digital China, le principal distributeur des smartphones Honor en Chine, le fabricant chinois TCL et Xiaomi. Dans l'optique d'un rachat signé Xiaomi, on imagine que Honor pourrait venir gonfler les rangs de marques déjà détenues par l'Apple chinois, parmi lesquelles Poco et Redmi. Xiaomi assoirait ainsi sa position sur le marché milieu de gamme.

Acculé par les restrictions du gouvernement Trump, Huawei aurait décidé de se focaliser sur la production de smartphones haut de gamme. Dans le cadre de cette nouvelle stratégie, le groupe mettrait en avant Harmony OS, son système d'exploitation mobile alternatif à Android. Depuis ses débuts en 2013, Honor s'est toujours concentré sur la création de téléphones milieu de gamme à destination des plus jeunes. La marque est notamment populaire auprès des adolescents chinois férus de selfies. Après le virage de Huawei vers le premium, la filiale n'aurait plus sa place chez sa maison mère, avance une source proche du dossier interrogée par Reuters.

Pour l'heure, le rachat de Honor est encore au stade des négociations. On ignore où en sont les discussions entre les différents acteurs. On vous en dit plus dès que possible sur cet éventuel rachat. En attendant plus d'informations, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !