Huawei va intégrer ses puces Kirin dans les voitures du constructeur BYD d’après nos confrères du site Gizchina. Ces puces seront utilisées pour développer les cockpits numériques des prochains véhicules de BYD.

huawei automobile BYD
Crédits : Unsplash

Alors que l’on sait que Huawei travaille déjà sur les P50, nos confrères du site Gizchina nous rappellent que la firme de Shenzhen a également d’autres projets sur le feu, notamment dans le domaine de l’automobile. Cela dit, ce n’est pas une première. Le numéro deux mondial a par le passé apporté son expertise et ses technologies à plusieurs constructeurs automobiles.

En août 2019, Huawei avait intégré HarmonyOS dans les voitures du constructeur chinois Geely. En février 2018, Huawei dévoilait la première voiture autonome du monde pilotée par smartphone. En ce lundi 15 juin 2020, nous apprenons que Huawei vient de signer un nouveau partenariat avec le constructeur automobile BYD (nldr : acronyme pour Build Your Dreams).

Cette coopération concerne l’intégration de puces Kirin dans les cockpits numériques des futures voitures signées BYD. La première puce serait la Kirin 710A. Selon les sources de Gizchina, « BYD a obtenu les documents techniques de la puce Kirin et a commencé le développement ». Grâce à ce partenariat, Huawei espère démontrer ses qualités en tant que fournisseur de composants TIC (nldr : technologies de l’information et de la communication) pour les constructeurs automobiles.

À lire également : Huawei – le Mate 40 sera bien disponible en octobre

Huawei et l’automobile : une ambition affichée

Déjà en 2019, le président de Huawei Ren Zhengfei approuvait la création d’une division spéciale dédiée à la création de solutions pour voitures intelligentes, sous la direction du comité de gestion des TIC. Le PDG avait d’ailleurs annoncé l’arrivée prochaine d’une plateforme de cockpit numérique, basée sur la puce Kirin et le système d’exploitation HarmonyOS.

Quoiqu’il en soit, ce partenariat pourrait s’avérer extrêmement bénéfique pour Huawei, qui pourrait imposer ses puces Kirin chez d’autres constructeurs. BYD représente en effet une vitrine non négligeable. Pour rappel, BYD fait aujourd’hui partie des quatre plus importants constructeurs chinois au monde et en 2018, BYD était la marque numéro un des véhicules verts, avec 248 000 voitures vendues contre 245 000 pour Tesla Motor.

Source : Gizchina



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !