ARM : la prochaine génération de CPU est 30% plus rapide et enterre un peu plus le 32-bits

 

ARM vient de dévoiler sa prochaine génération de processeurs et les avancées technologiques qui vont avec. Naturellement, les CPU auront droit à un boost de performance : ils seront, sur l’ensemble de leurs cœurs, 30 % plus rapides que les puces actuelles. En revanche, ils s’éloigneront encore plus du 32-bits, avec seulement un cœur dédié à ces applications.

CPU ARM Cortex X2
Crédits : ARM

Avec le lancement des puces M1 d’Apple sur le marché, la réponse d’ARM est attendue au tournant. Celle-ci est sur le point d’arriver, la société ayant dévoilé la prochaine génération de processeurs, qui sera disponible dès 2022. Ces derniers seront composés de trois cœurs : un « petit », un « gros » et un « performance ». Ainsi le Cortex X2 vient remplacer le X1, l’ancien cœur performance, tandis que le gros cœur se prénomme désormais le Cortex A710. Le petit cœur s’intitule Cortex A510, après la présence du A55 depuis 2017.

Et les résultats sont au rendez-vous. Le Cortex X2 est 16 % plus rapide que les Cortex X1. Le Cortex A710 est quant à lui 10 % plus rapide et 30 % plus efficace, contre 35 % plus rapide et 20 % plus efficace pour le Cortex A510. ARM précise également que chacun de ces cœurs est globalement 2 à 3 fois plus performant en machine learning. Au total, c’est ainsi un gain de 30 % en performance et en efficacité qu’affichent ces nouveaux CPU.

Les prochains processeurs ARM vont (presque) signer la fin du 32-bits

L’une des grandes nouveautés de cette future génération est donc ce Cortex A510, inédit dans l’architecture jusqu’à présent. À titre de comparaison, les Cortex X1 et A710 reposent sur le même design des précédents cœurs, introduits en 2018. Mais il faut aussi noter la distance de plus en plus grande que prend ARM avec le code en 32-bits. Seul le Cortex A710 sera capable de lire ce dernier, les deux autres n’étant pas compatibles.

Sur le même sujet : Microsoft et Qualcomm dévoilent leur premier PC Windows avec SoC ARM

Ce n’est toutefois pas une surprise, ARM ayant fait part de sa volonté de se tourner entièrement vers le 64 bits d’ici 2023. Cette génération servira donc en quelque sorte de passerelle entre le passé et le futur, alors que la plupart des constructeurs prennent déjà des mesures préparatoires. Depuis 2019, Google impose aux développeurs de rendre systématiquement disponible une version 32 et 64 bits de leurs applications sur le Play Store. En août 2021, la plateforme ne proposera plus que des applications 63 bits.

Source : anandtech



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !