Huawei se lance dans le jeux en streaming quand Stadia peine à décoller

 

Huawei et Tencent viennent d'annoncer un partenariat pour développer une plateforme de streaming de jeux vidéo. De plus en plus de géants de la Tech s'aventurent dans ce domaine en ce moment. La Chine va unir deux de ses plus grandes forces pour se faire une place sur ce marché qui devrait exploser dans les années à venir.

Jeux vidéo

Tencent et Huawei veulent leur propre Google Stadia. Les deux entreprises viennent de signer un partenariat pour créer une plateforme de Cloud gaming. Le potentiel de cette collaboration n'est pas des moindres, Tencent Games étant la plus grande société de jeux vidéo au monde. Elle est impliquée directement ou via ses filiales dans quelques-uns des jeux les plus populaires du moment : PUBG, Call of Duty Mobile, League of Legends ou encore Fortnite.

Huawei : bientôt une plateforme concurrente de Stadia et xCloud

La collaboration porte notamment sur l'exploitation de la puissance de calcul du processeur Kunpen de Huawei pour construire une plate-forme de streaming jeux baptisée GameMatrix. Ce projet a été lancé par Tencent Games en 2019. L'entreprise a décidé d'y associer sa compatriote. Les deux sociétés viennent de créer un laboratoire d'innovation commun pour développer ladite plate-forme.

Huawei et Tencent vont également collaborer dans des domaines tels que l'intelligence artificielle, la réalité augmentée et la réalité virtuelle dans les jeux, a déclaré Tencent dans un communiqué. C'est tout ce que nous savons pour l'heure du partenariat entre les deux entreprises entreprises chinoises.

Lire également : Les Etats-Unis veulent asphyxier Huawei avec un embargo très dur

On voit bien Huawei essayer de tirer parti de cette plateforme en proposant par exemple des jeux ou des offres exclusives aux possesseurs d'un smartphone Huawei ou Honor. Mais le succès de cette plateforme dépendra surtout de la qualité de l'offre de jeux ainsi que du prix de l'abonnement. Pour l'heure, le marché peine vraiment à décoller.

Le lancement de Google Stadia a été un échec monumental. C'est en partie à cause du modèle économique peu incitatif de la plateforme. Les jeux sont vendus plein tarif en plus de l'abonnement mensuel. À cela s'ajoute un catalogue bien trop chétif pour attirer les joueurs. Tant de défauts que Tencent et Huawei devront éviter pour espérer un meilleur lancement.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…

harmonyos corrected
Harmony OS : Huawei lancera la bêta smartphone le 18 décembre 2020

Harmony OS sera disponible en bêta sur smartphone à compter du 18 décembre 2020. Dans un premier temps, seuls les développeurs devraient avoir accès à cette version du système d’exploitation. La bêta publique sera, elle, lancée en avril 2021. Harmony…

huawei copie design iphone 12 apple
Huawei a déjà copié le design des iPhone 12

Huawei n’a pas perdu de temps. Comme le montre une fuite en provenance de Sina Weibo, la marque chinoise s’apprête à dévoiler un smartphone inspiré du design des iPhone 12. Comme Apple, Huawei opte pour des tranches plates et un…