Huawei pris en flagrant délit d’espionnage ?

 

Des salariés de Huawei se seraient livré à des activités d'espionnage sur demande des gouvernements d'Ouganda et de Zambie. Ces derniers voulaient surveiller les communications d'opposants politiques, ce qu'ils ne parvenaient pas à faire eux-mêmes par leurs propres moyens. Les cadres de Huawei en Chine n'auraient toutefois pas été mis au courant de ces agissements. 

huawei espionnage

Encore une affaire qui va dégrader l'image de Huawei et qui va donner du grain à moudre à Donald Trump et son administration. Selon une enquête publiée par le Wall Street Journal, des employés de Huawei auraient été pris la main dans le sac en train d'intercepter des messages cryptés pour le compte de deux gouvernements, ceux d'Ouganda et de Zambie, dans le but d'espionner des opposants politiques.

Huawei : des salariés auraient déchiffré des messages pour deux gouvernements

Les salariés du groupe auraient utilisé un logiciel nommé Pegasus pour accéder à ces messages cryptés. La cible principale aurait été Bobi Wine, un ancien chanteur et comédien ougandais qui s'est reconverti dans la politique. Il est désormais activiste, a été élu député, et brigue même la présidence de son pays. Des employés de Huawei en Ouganda ont déchiffré des messages sur demande de la police ougandaise, qui a tenté mais a échoué à les déchiffrer eux-mêmes.

Lire aussi : Huawei : ces extraits d’emails accablants prouvent les accusations d’espionnage

Le WSJ ajoute que les cadres de Huawei en Chine n'auraient pas été mis au courant de l'agissement de leurs collaborateurs en Ouganda et en Zambie. Le média précise également qu'il n'y a aucune preuve que le groupe chinois se soit engagé dans des activités d'espionnage pour son propre gouvernement. Contacté par CNBC, Huawei a indiqué “n'avoir jamais été impliqué dans des activités de piratage”. Jusqu'ici, le groupe avait été pris en flagrant délit notamment dans des affaires d'espionnage industriel.

Source : The Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…

harmonyos corrected
Harmony OS : Huawei lancera la bêta smartphone le 18 décembre 2020

Harmony OS sera disponible en bêta sur smartphone à compter du 18 décembre 2020. Dans un premier temps, seuls les développeurs devraient avoir accès à cette version du système d’exploitation. La bêta publique sera, elle, lancée en avril 2021. Harmony…

huawei copie design iphone 12 apple
Huawei a déjà copié le design des iPhone 12

Huawei n’a pas perdu de temps. Comme le montre une fuite en provenance de Sina Weibo, la marque chinoise s’apprête à dévoiler un smartphone inspiré du design des iPhone 12. Comme Apple, Huawei opte pour des tranches plates et un…