Huawei : les Etats-Unis préparent de nouvelles sanctions, comme si ça ne suffisait pas

 

Huawei devrait être visé par un nouveau train de sanctions : le secrétaire d'Etat au Commerce Wilbur Ross serait en effet parvenu à convaincre le Pentagone de soutenir une diminution du seuil de propriétés intellectuelles américaines au-delà duquel Huawei n'a pas le droit d'acheter un composant ou service. Une nouvelle réunion, le 28 février 2020, pourrait entériner cette mesure.

Huawei logo
Crédits : Marco Verch Professional Photographer and Speaker via Flickr (CC by 2.0)

Il y a quelques semaines, nous vous rapportions que des responsables du Pentagone s'étaient vivement opposés à la perspective de nouvelles sanctions visant Huawei. Le secrétaire d'Etat au Commerce Wilbur Ross propose en effet de baisser le seuil de propriétés intellectuelles américaines au-delà duquel Huawei n'a pas le droit d'acheter un bien ou un service. Actuellement, ce seuil est fixé à moins de 25% – il pourrait être à terme abaissé à seulement 10% si les recommandations de Wilbur Ross étaient suivies d'effet.

Initialement, cette proposition a suscité une levée de boucliers d'une partie des responsables du Pentagone. Ils reprochent à ces mesures particulièrement dures l'effet potentiellement dévastateur pour les ventes de composants américains à l'étranger. Ce qui affaiblirait les entreprises américaines, au lieu de renforcer leur position dominante. Le secteur ayant le plus à craindre des conséquences de ce type de sanctions est notamment celui du silicium.

Retournement de situation

Wilbur Ross serait néanmoins parvenu à convaincre le secrétaire d'Etat à La Défense Mark Esper lors d'un appel téléphonique. Une réunion doit se tenir la semaine prochaine pour discuter de cette mesure, et des autres sanctions possibles pour limiter les exportations de technologies américaines en Chine. Le 28 février 2020, se tiendra une nouvelle réunion avec des officiels du gouvernement pour, potentiellement, entériner ce nouveau train de sanctions.

Lire également : Huawei – les États-Unis ont des preuves que la firme espionne pour le gouvernement chinois

En dépit de sa combattivité, et après avoir montré une certaine résilience Huawei commence à souffrir assez durement des sanctions américaines. La firme a dû revoir ses objectifs de croissance à la baisse, et investit de fortes quantité d'argent pour développer des alternatives aux services et technologies américaines.

Source : Android Central



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • huawei mate x2 2
    Huawei va lancer 3 smartphones pliables pas chers en 2021

    Huawei va lancer un trio de smartphones pliables à prix abordable dans le courant de l’année 2021, révèle un rapport de Digitimes. Bien décidé à rivaliser avec Samsung et Xiaomi, le groupe chinois annoncerait les trois smartphones avec écran pliable…

  • huawei p50
    Huawei P50 : des photos volées confirment le design de l’appareil photo

    Le Huawei P50 continue de se dévoiler. Quelques semaines avant l’annonce officielle, des photos volées montrant des coques de protection destinées au smartphone sont apparues sur les réseaux sociaux chinois. Ces protections se distinguent par une large découpe pour l’appareil…

  • huawei
    Huawei est accusé d’avoir espionné les abonnés d’un opérateur aux Pays-Bas

    Huawei est une nouvelle fois accusé d’espionnage. D’après un quotidien néerlandais, le groupe chinois a espionné les données des 6,5 millions d’abonnés de l’opérateur KPN pendant plusieurs années. Pire, l’équipementier aurait aussi eu accès aux conversations de l’ancien premier ministre…

  • 6g concept
    Huawei compte lancer la 6G en 2030

    Huawei vient d’annoncer en marge d’une conférence dédié aux analyste à Shenzhen (Chine) son intention de lancer la technologie 6G à l’horizon 2030. Un papier blanc sera prochainement publié pour détailler les caractéristiques de cette nouvelle génération de réseaux sans…

  • huawei penurie composants
    Huawei accuse les États-Unis d’être responsables de la pénurie de puces

    Huawei accuse les États-Unis d’être responsables de la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Pour le constructeur chinois, le gouvernement américain a fortement perturbé les chaînes d’approvisionnement avec les sanctions commerciales décrétées contre de nombreuses entreprises. Comme vous le savez probablement, une…

  • huawei mate 40 pro roi dxomark photo selfies
    Huawei n’inclura plus de chargeur dans la boîte des Mate 40, comme Apple et Samsung

    Huawei n’inclura plus de chargeur secteur dans la boîte de ses smartphones, dont les Mate 40. En miroir d’Apple et de Samsung, le constructeur chinois proposera l’accessoire séparément. Par contre, Huawei va déduire le coût du chargeur secteur du prix de…

  • harmonyos
    HarmonyOS 2.0, 3.0 : voici les smartphones compatibles et comment rejoindre la bêta

    Huawei a lancé la première bêta de HarmonyOS 2.0 son alternative à Android en décembre 2020 suivi de HarmonyOS 3.0 en beta fermée en mars 2021. Seule une poignée de modèles de smartphones et tablettes très récents sont pour l’heure…

  • huawei p30 pro
    HarmonyOS : le Huawei P30 Pro serait l’un des premiers à recevoir la mise à jour

    Le P30 Pro ferait partie des smartphones prioritaires pour la mise à jour HarmonyOS. Une capture issue de l’application HiSuite montre que Huawei est bel et bien en train de tester le nouveau système d’exploitation sur ce modèle.  Huawei a…

  • appgallery malware joker
    AppGallery : l’un des pires malwares envahit le store de Huawei

    L’AppGallery, la boutique d’applications de Huawei, se retrouve à son tour victime des malwares Android. D’après les chercheurs en sécurité informatique de Doctor Web, plusieurs applications disponibles sur le store ont été infectées par des maliciels de la famille Android.Joker,…

  • harmonyos huawei objectif
    HarmonyOS fonctionnera sur 300 millions d’appareils cette année, Huawei en est certain

    HarmonyOS sera lancée en avril 2021 sur les smartphones. Une fois cette étape franchie, Huawei s’est fixé comme objectif d’équiper pas moins de 300 millions d’appareils d’ici la fin d’année 2021 avec son nouveau système d’exploitation. Alors que la bêta…