Huawei : la France refuse d’écarter la firme du déploiement de la 5G

Huawei ne sera pas écarté du déploiement du réseau 5G en France, annonce Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie. Malgré la pression exercée par les États-Unis, les équipements réseau de Nokia et Ericsson ne seront pas donc forcément privilégiés. En fait, la France devrait prendre une décision similaire à celle du Royaume-Uni. 

huawei 6g plus rapide 5g

Interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur le plateau de l’émission « Bourdin Direct » sur BFMTV et RMC, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a assuré que Huawei « ne sera pas écarté de la 5G en France ». Cette déclaration fait suite à une mise en garde de l’ambassade de Chine en France. Dans un communiqué récent, la Chine prévenait Paris contre d’éventuelles « mesures discriminatoires » à l’encontre de Huawei dans le cadre du déploiement de la 5G dans l’Hexagone.

« Si Huawei a une meilleure offre à présenter à un moment ou à un autre du point de vue technique, d’un point de vue de prix, il pourra avoir accès à la 5G en France » poursuit le ministre de l’Economie et des Finances. « Huawei a des équipements de qualité » ajoute l’homme politique. Pour l’heure, deux opérateurs français ont déjà choisi de se passer des équipements 5G de Huawei. Il s’agit d’Iliad, maison mère de Free, et d’Orange. De leur côté, Bouygues Télécom et SFR utilisent toujours des équipements Huawei sur leurs réseaux.

Lire également : Huawei – les Etats-Unis préparent de nouvelles sanctions, comme si ça ne suffisait pas

La France va imposer des restrictions, comme le Royaume-Uni 

Néanmoins, la France s’est engagée à mettre en place des restrictions préventives à l’encontre de Huawei. « Nous l’avons toujours dit à nos partenaires chinois, s’il y a des installations critiques, des installations militaires, des zones nucléaires à proximité, nous mettrons un certain nombre de restrictions pour protéger nos intérêts de souveraineté » assure Bruno Le Maire.

Fin janvier, le Royaume-Uni a adopté une position similaire au sujet de Huawei. Malgré les pressions du gouvernement Trump, Londres autorise les opérateurs britanniques à utiliser des équipements Huawei pour déployer leur réseau 5G. Néanmoins, Downing Street va cantonner les équipements réseau de Huawei aux équipements les moins critiques du réseau. De plus, les infrastructures du groupe ne pourront représenter plus de 35% du réseau 5G. Que pensez-vous de la position de la France ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : BFM TV



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei met en garde les États-Unis contre des représailles de la Chine

Huawei menace les États-Unis d’éventuelles représailles du gouvernement chinois. D’après le constructeur, Pékin pourrait en effet décider de contre attaquer suite aux nouvelles sanctions envisagées par l’administration Trump.  Le gouvernement américain pourrait décréter de nouvelles restrictions à l’encontre de Huawei. Aux…

Huawei P40 : comment suivre la conférence de lancement en direct

Huawei dévoilera son nouveau smartphone, le Huawei P40, lors d’un événement retransmis en direct. Retrouvez sur cette page toutes les informations pour suivre la conférence et la vidéo du livestream dès 14 heures.  En pleine pandémie mondiale de coronavirus, il…