Huawei : la Chine demande à la France de ne pas exclure la firme de la 5G

Huawei ne doit pas être banni du marché de la 5G en France, met en garde la Chine. En réaction à la décision d’Orange de se passer des équipements réseau de la firme, l’ambassade chinoise a demandé au gouvernement d’Emmanuel Macron de respecter ses promesses et de ne pas imposer « de mesures restrictives »

huawei

Ce dimanche 9 février 2020, l’ambassade de Chine en France a publié un communiqué de presse à l’intention du gouvernement français. Le communiqué met en garde Paris contre d’éventuelles « mesures discriminatoires » à l’encontre de Huawei dans le cadre du déploiement de la 5G dans l’Hexagone. Le porte parole de l’ambassade se dit « choqué et inquiet » suite à des « reportages récents dans plusieurs médias français selon lesquels les autorités compétentes françaises envisageraient de prendre des mesures restrictives contre Huawei dans le déploiement de la 5G en France ».

Pourtant, le gouvernement français a jusqu’ici refusé de bannir Huawei du marché de la 5G, en dépit de la pression exercée par Washington. Ce choix est donc laissé à l’appréciation des opérateurs. « Le Président Emmanuel Macron et d’autres hauts responsables français ont réaffirmé à plusieurs reprises que sur la question de la 5G, la France ne prendrait pas de mesures discriminatoires contre un pays ou une entreprise spécifique, ni n’exclurait pas Huawei » rappelle l’ambassade chinoise. « Si les informations susmentionnées des médias français s’avèrent exactes, c’est visiblement contraire à l’engagement pris par le gouvernement français » tacle le porte parole.

Lire également : le Royaume-Uni autorise les équipements 5G Huawei, même si ça contrarie Trump

La Chine menace de représailles

Dans communiqué, Pékin n’hésite pas à menacer l’Europe de représailles en cas de restrictions à l’encontre de Huawei. « Nous ne souhaitons pas voir le développement des entreprises européennes dans le marché chinois affecté à cause de la discrimination et du protectionnisme de la France et d’autres pays européens à l’égard de Huawei » glisse l’ambassade. Á demi-mots, la Chine menace donc de freiner le développement des entreprises européennes sur le marché chinois. En conclusion, Pékin affirme compter sur la France « pour prendre des actions concrètes et créer un environnement d’affaires ouvert, transparent et non discriminatoire à l’égard des entreprises de tous les pays, y compris de la Chine ».

Ce communiqué fait suite à la décision d’Orange d’écarter Huawei du déploiement de son réseau 5G. Il y a quelques jours, l’opérateur historique a en effet annoncé son intention de « retenir les équipements de Nokia et d’Ericsson ». De son côté, Iliad, maison mère de Free, misera uniquement sur les équipements de son partenaire Nokia. Bouygues Télécom et SFR utilisent toujours des équipements Huawei sur leurs réseaux. Les deux opérateurs n’ont pas encore révélé leur décision concernant le déploiement de la 5G. On vous en dit plus dès que possible sur le sujet. En attendant, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei P30 / P30 Pro pas cher : le meilleur prix en 2020

Les smartphones Huawei P30 et P30 Pro ont été présentés le 26 mars 2019 lors d’une conférence à Paris. Se plaçant en concurrent direct du Samsung Galaxy S10e, la variante standard du Huawei P30 avec 128 Go de stockage est…

Huawei prépare un Mate X pliable avec stylet et 6 capteurs photo

Huawei travaille actuellement sur un smartphone pliable équipé d’un stylet et d’un total de 6 capteurs photo, révèle un brevet. Au vu du timing, il pourrait bien s’agir du Mate X2, le troisième smartphone avec écran pliable de la marque chinoise. Voici les…