Huawei accuse FedEx de détourner des documents importants vers les Etats-Unis

 

Le feuilleton Huawei vs USA connaît un nouveau rebondissement. Cordiale depuis le début de l’affaire, la marque chinoise monte au créneau. Elle accuse FedEx de détourner vers les États-Unis des colis contenant des documents internes à l’entreprise.

huawei fedex

Rien ne va plus dans l’affaire qui oppose Huawei au gouvernement américain. Alors que la marque chinoise perd de nombreux partenaires après la mise en place d’un décret par Donald Trump, elle annonce qu’elle va revoir ses relations avec FedEx, entreprise américaine de livraison. Huawei accuse en effet la société de détourner vers les États-Unis des colis destinés à ses filiales en Asie.

Plus précisément, FedEx aurait livré aux USA deux colis envoyés du Japon vers le siège de Huawei en Chine. Deux autres en partance du Vietnam et à destination d’une filiale de la marque (toujours en Asie) auraient connu le même sort. Reuters indique que Huawei lui a fourni des preuves de cette manoeuvre, notamment les images des bordereaux de livraison. Mais le média n’a pas pu vérifier l’authenticité du document.

Pas de technologie, mais des documents commerciaux

Huawei précise que les colis potentiellement détournés ne contenaient “pas de technologie”, mais des documents commerciaux importants. L’entreprise ne souhaite pas créer de polémique et se garde d’élaborer toute thèse sans preuve. Ainsi, elle n’affirme à aucun moment que les documents ont été détournés sur “ordre” du gouvernement américain. Néanmoins, Joe Kely, porte-parole de Huawei, le sous-entend. Il déclare à Reuters :

Les expériences récentes dans lesquelles d'importants documents commerciaux envoyés via FedEx n'ont pas été livrés à leur destination, mais ont été détournés soit de plein gré, soit sur demande, vers FedEx aux États-Unis, ébranlent notre confiance. Nous allons maintenant devoir revoir nos besoins en matière de logistique et de support de livraison de documents en conséquence directe de ces incidents.

De son côté, FedEx assure que les colis ont été “égarés par erreur” et que FedEx n’a reçu aucun ordre de qui que ce soit. Maury Donahue, porte-parole de l’entreprise, explique à Reuters :

Il s'agit d'un problème isolé, limité à un très petit nombre de colis. Nous sommes au courant de tous les envois en cause et travaillons directement avec nos clients pour leur renvoyer leurs colis.

Huawei explique avoir déposé une plainte officielle auprès de l’autorité de contrôle postal de Chine. Cette dernière aurait ouvert une enquête sur l’incident. L’affaire reste donc pour le moment en suspens. Mais elle témoigne de l’escalade grandissante des tensions entre les États-Unis et la Chine dans une guerre technologique et commerciale inédite.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !