HTC U 11 : Boomsound Hi-Fi, USonic, enfin du son digne de ce nom sur Android

 

La présentation du HTC U 11 a aussi apporté son lot de nouveauté sur le terrain du son : entre le Boomsound revenant au format Hi-Fi, l’intégration des écouteurs USonic et l’enregistrement spatial de celui-ci lors des vidéos, le dernier appareil du constructeur taïwanais offre enfin un son digne de ce nom sur mobile malgré l’absence d’une prise jack.

HTC U 11

Cette année, la mode dans l’univers des smartphones est au borderless. Mais ce type de design, qui met en avant l’écran avant toute chose, oublie une autre donnée très importante de l’expérience d’un smartphone : le son.

Alors que nous utilisons toujours plus nos appareils pour regarder des vidéos et écouter de la musique, il est pourtant primordial d’y faire attention. Mais le design borderless sacrifie les haut-parleurs à l’avant, qui était une belle avancée sur ce terrain.

Le constructeur taïwanais HTC vient de présenter son nouveau HTC U 11, qui a la particularité de ne pas mettre en avant un écran de la sorte mais, bien au contraire, une expérience audio étudiée de fond en comble. Voyons cela de plus près.

Le HTC U 11 signe le retour du Boomsound en Hi-Fi

Le constructeur a toujours montré un intérêt particulier pour le son sur mobile, et fut d’ailleurs l’un des premiers à proposer les haut-parleurs stéréo en façade avec le label Boomsound. Celui-ci revient cette année, avec une petite particularité.

Comme le note notre prise en main du HTC U 11, les haut-parleurs en façade du téléphone sont de retour avec une couverture sonore toujours plus étendue. Le constructeur a amélioré la formule pour avoir une couverture de son toujours plus large, permettant un rendu beaucoup plus clair et puissant.

Alors que tous se concentrent sur leurs écrans en oubliant le son, le dernier appareil promet une expérience beaucoup plus naturelle où la vidéo et le son se mêlent pour être un tout, comme le veut l’ordre naturel des choses.

USonic, ou pourquoi le HTC U 11 a abandonné la prise jack

Comme le notait elle-même la marque lors de sa présentation de ce matin, il est difficile de retirer la prise jack 3.5mm sans apporter de justification pour cela. Apple l’a tenté et a offert en contrepartie un appairage simplifié des appareils sans fil, ce qui n’a pas réellement convaincu les observateurs.

HTC tente une autre formule : celle d’offrir avec son smartphone des écouteurs USonic spécialement étudiés pour cette configuration. Ceux-ci proposeront d’entrée de jeu une réduction active des bruits ambiants, réduction qui n’est possible que grâce à l’USB type C.

Voyez-vous, cette technologie suppose normalement d’intégrer un « moteur » dédié capable d’identifier les bruits ambiants pour les supprimer activement. Ici, les écouteurs intègrent deux micros, mais c’est le téléphone lui-même qui se chargera en temps réel de supprimer les bruits. On a donc là une bonne justification de la suppression du jack, pour une fois.

Le constructeur taïwanais promet ainsi un son toujours plus pêchu, mais n’oublie pas pour autant les amateurs du jack en offrant également un adaptateur vers USB type C avec le téléphone qui intègre son propre DAC.

L’enregistrement audio 3D pour des vidéos plus réalistes

Si vous aimez prendre des vidéos avec vos smartphones, vous devez déjà être au courant d’un trait que de nombreux appareils partagent : pour enregistrer le son, c’est le micro à l’avant du téléphone qui est utilisé. Or, dans les faits, cela implique que dès que vous prenez une vidéo d’un sujet, votre voix est automatiquement enregistrée plus forte que ce vers quoi vous pointez votre appareil.

Un trait qui fait grincer des dents, mais qui sera complètement absent du HTC U 11. Celui-ci dispose de 4 micros pour enregistrer les sons vous entourant. Mieux encore : ceux-ci sont placés dans la scène naturellement, faisant que la spatialité du son est reconnaissable en regardant une vidéo.

Le téléphone en lui-même est assez intelligent pour faire ces réglages. Ainsi, si vous zoomez sur une joueuse de violon, le son de l’instrument deviendra naturellement plus fort à mesure que vous vous rapprochez de celui-ci et inversement.

Encore une preuve si l’en est une que l’expérience audio offerte par le HTC U 11 sera sans nul autre pareil. Si la disparition de la prise jack est regrettable, le constructeur a offert assez de fonctionnalités supplémentaires pour le justifier. Si le son est votre dada, le dernier appareil HTC devrait parfaitement vous convenir.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
yve maitre htc
HTC compte se relancer sur le marché des smartphones premium

HTC compte bien retourner dans le marché des smartphones premium : c’était la substance d’un discours du nouveau PDG de la firme Yves Maitre. Celui-ci met les échecs récents de la branche smartphone sur les efforts de recherche et développement…

htc dream
Android a 11 ans : vous souvenez-vous du HTC Dream ?

Android c’est déjà 11 ans d’histoire. Mais vous souvenez-vous du premier smartphone Android sur le marché ? Retour plein de nostalgie sur le destin du HTC G1 Dream, le premier smartphone Android que l’on pouvait acheter. Quand on y pense,…

htc
HTC sort de son coma : un nouveau smartphone arrive le 11 juin !

Non, HTC n’est pas mort ! Le constructeur taïwanais vient de publier un visuel montrant un nouveau smartphone sur son compte Facebook officiel. Une image qui cadre avec des références à un nouveau modèle apparues sur des sites de benchmarks…

htc u11
HTC veut désormais vendre des smartphones sous licence

HTC réfléchit à une solution pour continuer de sortir des smartphones sous sa marque tout en arrêtant la production. Le constructeur taïwanais cherche des sous-traitants qui se chargeraient de tout le processus de fabrication. Les mobiles ainsi conçus arboreraient le…

HTCLGBTQI
La co-fondatrice de HTC soutient et finance des associations anti-LGBTQI

Cher Wang, co-fondatrice et PDG de HTC et célébrité incontestée de la hi-tech taïwanaise, soutient les causes anti-LGBTQI en finançant activement deux associations à but non lucratif. Cible du moment : l’égalité des droits LGBTQI, en voie d’adoption à Taïwan….