Enquête sur le phénomène des selfies, où l’art de se prendre en photo

 

Il existe un phénomène bien particulier que nous avons remarqué avec l'évolution de nos téléphones et nos différents appareils mobiles capables de prendre des photos. Beaucoup de personnes se sont mises dans l'idée de capturer leur autoportrait en photo, ce que l'on nomme alors “selfie”.

L'agence d'étude de marchés en ligne Opinium a donc réalisé une enquête pour le compte de HTC UK en prenant pour cobayes nos amis britanniques, du 26 au 29 juillet 2013.

selfie tendance

51% des britanniques ont déjà pris un selfie

Nous apprenons tout d'abord que plus de la moitié des britanniques ont déjà pris un selfie, donc, une photo de leur petite tête (ou plus si affinités), soit environ 35 millions de photos prises par mois. Cela correspond exactement à 52% de femmes et 50% d'hommes.

Par ailleurs, 25% des selfies ont déjà réalisé des photos coquines mais regrettent pour 36% d'entre eux de l'avoir envoyé à quelqu'un. Sinon, ces clichés tous mignons sont pris plutôt par la gente féminine que la gente masculine, à quelques écarts près seulement.

Malgré tout, ces amateurs de selfies reconnaissent également avoir retouché parfois leur “face”. Le teint de la peau est la partie la plus trafiquée, pour 39% des retouches, contre seulement 11% avec une retouche des lèvres. À ce jeu, les femmes reconnaissent à 13% avoir recours à des retouches, tandis que les hommes avouent à 34%.

Une fois les photos faites, beaucoup de photographes amateurs les partagent. Si ce n'est pas du personnel, cela est publié en majorité (48%) sur…le réseau social Facebook. Pas de surprise en voyant certaines frimousses sur les profils des internautes, quand ce n'est pas un fessier. Étonnement (ou pas), seules 7% des selfies sont affichées sur les sites de rencontre. Avec cela, 8% d'entre elles finissent sur le réseau Instagram mais les textos conservent une certaine popularité, avec 14% de celles-ci envoyées par MMS.

Si l'on en vient aux lieux qui font tout de même partie du décor, on notera que les selfies se font à 19% aussi bien durant les vacances que le salon, et à 17% et 16% en soirée et dans la chambre. Les évènements quant à eux représentent 10% des lieux visibles sur les photos.

Si les selfies sont une passion chez certains, voici les 5 principales raisons qui justifient ces clichés :

  • 1 : Immortaliser un moment heureux
  • 2 : Se rappeler d'une situation comique
  • 3 : Prendre en photo une belle tenue
  • 4 : Parce que l'on se sent en confiance
  • 5 : Montrer sa belle coiffure

Nous terminerons en disant que ces amoureux de la photo sont décris comme principalement joyeux ou en recherche d'attention. En revanche, une minorité de personnes les jugents comme étant courageux, ou en manque de confiance.

Le document complet de l'étude sous forme d'image est consultable sur ce lien. Pour bien commencer le week-end, dîtes-nous : êtes-vous amateurs de selfies ? Si oui, vous retrouvez-vous dans ces chiffres ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
windows 10x pc simple écran
Windows 10X tourne comme une horloge sur les Macs M1 et les vieux Nokia

Windows 10X peut fonctionner sur toutes sortes de machines. Les développeurs s’amusent en effet à l’installer sur plusieurs terminaux, et certains sont étonnants. On a par exemple pu voir Windows 10X tourner sur un smartphone Nokia Lumia, sur un MacBook…

yggtorrent
YggTorrent : le site pirate de téléchargement est en panne

Rien ne va plus du côté du site de téléchargement YggTorrent. Celui qui recense des dizaines de milliers de téléchargements, le plus souvent illégaux, est en panne depuis quelques heures. À moins que la panne ne soit finalement qu’une simple…

duckduckgo
DuckDuckGo bat un nouveau record et profite du scandale WhatsApp

100 millions de requêtes quotidiennes pour DuckDuckGo, un record pour le moteur de recherche respectueux de la vie privée qui a de plus en plus la cote. En pleine affaire WhatsApp, le moteur profite surtout de l’inquiétude des internautes à…