HarmonyOS sera compatible avec tous les smartphones sous EMUI 11

 

Huawei vient de révéler que tous les smartphones compatibles avec EMUI 11 bénéficieront de la mise à jour vers HarmonyOS lorsque cette dernière sera disponible. Une quarantaine de smartphones Huawei et certains smartphones Honor seront ainsi éligibles.

HarmonyOS

HarmonyOS 2.0, l'alternative à Android de Huawei, est désormais officielle. Le système d'exploitation était jusqu'ici réservé à l'internet des objets, mais devrait faire tourner un premier smartphone du constructeur dès 2021. Pensé comme un système open source, HarmonyOS 2.0 est basé comme Android sur un microkernel. Il dispose néanmoins de mécanismes de communications entre les processus plus rapides que la solution QNX voire même que ce que propose le microkernel du futur système d'exploitation Google Fuchsia.

Tous les smartphones déjà compatibles avec EMUI 11 pourront avoir HarmonyOS

Huawei compte bien le positionner comme un sérieux concurrent d'Android, et pour cela, la firme a déjà prévu de le proposer rapidement sur une vaste gamme de produits. On devrait ainsi retrouver à plus ou moins court terme HarmonyOS 2.0 sur davantage de télévisions, haut-parleurs connectés et montres, entre autres. Huawei mise sur cette large distribution pour faire apparaître le système comme plus flexible et donc intéressant aux yeux des développeurs.

Dès lors, outre un futur smartphone à venir en 2021, Huawei compte bien proposer HarmonyOS 2.0 sur le plus de smartphones possible. Et c'est dans ce contexte qu'un représentant de la marque a confirmé qu'une quarantaine de smartphones compatibles avec EMUI 11 bénéficieront de la mise à jour vers HarmonyOS lorsqu'elle sera disponible. Ce que le responsable ne dit pas, en revanche, c'est si les utilisateurs auront vraiment le choix.

Car la raison d'être de HarmonyOS c'est évidemment le contexte tendu des relations entre les Etats-Unis et la Chine, et tout particulièrement les lourdes sanctions visant Huawei. Le constructeur chinois a longtemps surfé sur la mondialisation pour doper son business mobile, en choisissant l'écosystème Android et en basant ses produits sur l'architecture propriétaire ARM. Néanmoins, à mesure que les sanctions tombent, la firme est de plus en plus contraintes dans ses choix.

Lire également : Huawei EMUI 11 – nouveautés, date de sortie, téléphones compatibles, toutes les infos sur la nouvelle interface

Et n'a d'autre option que de développer des alternatives au système d'exploitation Android et à la suite d'applications Google – sans que l'on sache encore comment la firme pourra continuer à proposer des smartphones dotés de puces Kirin technologiquement très avancées.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
ren zhengfei huawei
Huawei révèle comment il va survivre aux sanctions américaines

Huawei a un plan pour survivre aux sanctions américaines à son encontre. Dans l’immédiat, le groupe chinois va se concentrer sur l’augmentation de ses bénéfices et va reporter aux calendes grecques ses projets d’expansion dans le monde. En parallèle, Huawei va…

harmonyos huawei beta smartphone
Huawei affirme que HarmonyOS n’est pas une copie d’Android et iOS

HarmonyOS n’est pas une vulgaire copie d’Android et iOS, assure Huawei. De même, le groupe chinois affirme que son système d’exploitation n’est pas seulement un moyen de contourner les sanctions américaines. Entièrement modulaire, l’OS ne s’adresse pas qu’aux smartphones, mais à…

EqruHowXcAE4 id
Kirin 9010 : Huawei travaillerait sur un processeur gravé en 3 nm

Huawei serait en train de travailler sur sa prochaine génération de processeur Kirin, qui serait gravée en 3 nm. Une information qui vient d’un leakeur connu, mais qui pose tout de même quelques questions, Huawei ne pouvant plus travailler avec…