Haine sur Internet : Jeuxvideo.com va se conformer au code de conduite de l’UE

Maj. le 5 février 2019 à 12 h 35 min

Jeuxvideo.com va se plier au code de conduite de l’UE qui vise à endiguer la propagation de messages haineux sur Internet. Cette décision est saluée par la Commission européenne qui en a fait l’annonce tout en se félicitant des progrès réalisés par les autres plateformes sociales qui figurent parmi les signataires du code : Facebook, Twitter, Snapchat ou encore YouTube.

Jeuxvideo

On ne présente plus le forum jeuxvideo.com qui a souvent fait polémique pour de nombreuses dérives liées au cyber-harcèlement et à la propagation de discours de haine sur Internet. Webmedia, le propriétaire du site a décidé d’adhérer au code de conduite de l’UE en matière de modération de contenus haineux, ce qui implique — entre autres — un engagement à supprimer les messages inappropriés en moins de 24h.

Jeuvideo.com va durcir la modération des messages déviants

Le code de conduite de l’UE est en place depuis 2016 et compte de nombreux adhérents de renom comme Facebook, Twitter, Snapchat, YouTube ou encore Google. Dailymotion était jusqu’ici la seule plateforme française signataire du code. Jeuxvideo.com vient de lui emboîter le pas et va devoir améliorer significativement sa modération pour contenir les discours de haine, de harcèlement et autres formes de dérapage.

Lire égalementTwitter, Facebook : des députés LREM veulent imposer une pièce d’identité à la création d’un compte

Le code de l’UE exige des entreprises de l’information qu’elles déploient des moyens pour « examiner la majorité des signalements valides en moins de 24 heures et, s’il y a lieu, de retirer les contenus visés ou en bloquer l’accès ».

Quid de l’efficacité de ce code de conduite ? La Commission européenne n’a pas manqué de louer les progrès réalisés par les grandes plateformes qui s’y sont pliés. Le bilan montre que les signataires du texte « réagissent avec célérité lorsque des discours haineux à caractère raciste et xénophobe leur sont signalés ». Ces contenus sont examinés en moins de 24h dans 89% des cas, contre 40% en 2016. La Commission note par ailleurs que 72% de ces contenus sont supprimés, contre 28% en 2016.

Jeuxvideo.com qui affirmait déjà consentir des efforts pour améliorer sa modération va donc davantage la durcir. « C’est en nous engageant à veiller au respect de tous que nous garantissons la meilleure liberté d’expression » a réagi Webedia dans un communiqué

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Dark web : les dealers se mettent eux aussi au Black Friday

Les dealers se mettent eux aussi au Black Friday sur le dark web. Les cybercriminels profitent de cet événement commercial pour vendre leurs produits illicites à prix cassé. La drogue, les cartes de crédit volées, et les logiciels de piratage…

Amazon, eBay et Wish sont accusés de vendre des produits explosifs et mortels

Chargeur qui explose, sèche-cheveux qui s’enflamme… Une association britannique accuse eBay, Amazon et Wish de commercialiser des produits électriques potentiellement mortels. Les géants du e-commerce sont dans le collimateur de l’Electrical Safety First, une association britannique à but non lucratif….

Internet : un Français sur six est incapable de s’en servir

Un Français sur six ne sait pas se servir d’Internet, annonce une étude de l’Insee. En 2019, une importante partie de la population ne dispose en effet toujours pas d’accès au web. De plus, de nombreux usagers quotidiens d’Internet manquent…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…