Guerre des brevets : la moitié de ceux détenus par Google et Microsoft seraient invalides

La guerre des brevets n’aura pas lieu ? Ce n’est pas si simple mais il faut avouer que ces batailles juridiques en prennent un sacré coup aujourd’hui. En effet un cabinet spécialisé en propriété intellectuelle dévoile aujourd’hui qu’un récent jugement de la Cour Suprême des Etats-Unis pourrait rendre invalide plus de la moitié des brevets détenus par les géants Google et Microsoft.

Voilà une annonce qui va ravir les adeptes de l’ouverture à la concurrence pour une avancée technologique plus rapide. Il faut tout de même apporter une précision à cette information. En fait plusieurs géants du web pourraient voir un nombre important de leurs brevets invalidés à cause du principe de jurisprudence qui est très largement utilisé dans les affaires judiciaires aux Etats-Unis.

Tout a commencé avec un jugement rendu dans l’affaire Alice v. CLS Bank qui risque de mettre un coup d’arrêt à la profusion des brevets logiciels aux Etats-Unis. Dans cette affaire, la société Alice Corporation souhaitait prouver la brevetabilité de son logiciel financier mais les juges ont estimé qu’il ne faisait « rien de plus que d’appliquer une idée abstraite à un simple ordinateur« . En résumé, un logiciel repose sur des formules mathématiques, et les formules mathématiques n’appartiennent à personne, donc pas de brevet.

microsoft-google-brevets

Mais qu’est ce que cette affaire a à voir avec Google et Microsoft ? Et bien à partir de ce jugement, il est désormais possible aux Etats-Unis d’invoquer la jurisprudence dans des affaires similaires. Et les géants du web s’avèrent être des spécialistes du dépôt de brevet pour le moins hasardeux.

Ainsi, ktMINE, cabinet d’audit spécialisé, a estimé qu’en appliquant les critères retenus dans la jurisprudence Alice v. CLS Bank, un grand nombre de brevets accordés jusqu’à présent aux géants du web par l’Office américain des brevets pourrait être tout simplement invalidé en cas de procès.

brevets-invalides-google-microsoft

Le cabinet d’audit s’est même amusé à faire un petit classement des entreprises détenant le plus de brevets risquant d’être annulés. Ainsi on apprend que Google et Microsoft risqueraient de voir plus de 50% de leurs brevets invalidés en cas de procès, et plus de 30% de ceux d’Apple seraient aussi concernés.

Le géant coréen Samsung s’en sort bien puisque seulement 9% de ses brevets seraient mis en cause. De quoi adoucir les ardeurs des géants qui ont tendance à engager des procès régulièrement. Et une mauvaise nouvelle pour les patents trolls.

Top 10 des sociétés dont les brevets sont menacés d’annulation en cas de procès :

  • Oracle – 76%
  • Google – 58%
  • Microsoft – 55%
  • IBM – 49%
  • Cisco Systems – 38%
  • Apple – 34%
  • Hewlett-Packard – 31%
  • Rockstar – 31%
  • Intel – 29%
  • Round Rock Research – 26%

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
NordVPN confirme avoir été victime de piratage

NordVPN vient de confirmer avoir été victime de piratage il y a plusieurs mois, en mars 2018. Des pirates ont ainsi eu accès à un serveur loué par la firme pendant environ un mois vie un système de gestion à…

Addiction au smartphone : les 5 habitudes qui prouvent que vous êtes accro

L’addiction au smartphone touche près d’un tiers des Français, révèle une étude. De nombreux sondés admettent être incapables de se passer de leur précieux téléphone portable pendant une demi-journée. Certains vont même jusqu’à se servir de leur mobile au volant de…

Un smartphone électrocute et tue une jeune femme dans son bain

Une jeune femme d’une trentaine d’années a été électrocutée dans son bain. Son smartphone en charge est visiblement tombé dans l’eau par accident, entraînant sa mort plusieurs jours plus tard. Ce n’est pas la première fois que la présence d’un smartphone dans…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…

Tesla Model Y : la production serait avancée au premier semestre 2020

Au cours de la présentation de son nouveau SUV électrique Model Y, Tesla avait indiqué que les commandes seraient honorées à partir de fin 2020, voire même début 2021 pour l’Europe. Cependant, une source anonyme a dévoilé l’information selon laquelle l’entreprise accélère…