Google : un garagiste excédé par les faux avis se rebiffe contre le moteur de recherche

 

Un garagiste britannique porte plainte contre Google après une série de faux avis délétères pour son activité. Malgré plusieurs tentatives de recours, Google refuse de supprimer les commentaires incriminés. L'association de consommateurs Which? s'inquiète elle aussi du phénomène des faux avis en ligne.

Garagiste BBC faux avis
Crédits : BBC

Richard Boatwright, un garagiste britannique, explique être victime d'un phénomène qui devient, hélas, de plus en plus courant. Depuis plusieurs semaines, des faux avis extrêmement négatifs apparaissent sur Google.

On peut ainsi lire, au milieu d'avis positifs pour une écrasante majorité d'entre eux, des messages du genre : “Que dire ? Il s'agit du pire service dont j'ai eu la malchance de faire l'expérience” ou encore “la carrosserie était bosselée, la peinture abîmée et cela sentait le chien à l'intérieur du taxi, absolument horrible”.

Lire également : Amazon – le nombre de faux avis atteint un niveau record depuis le début de la pandémie

Google refuse de supprimer une série de message qui ont tout de faux avis

Selon Richard Boatwright, un “agresseur invisible” a décidé de s'en prendre à son garage, sans qu'il ne comprenne vraiment pourquoi, ou quels sont vraiment ses recours. “Ils sont anonymes, se cachent derrière de faux noms, du coup vous ne savez plus vraiment quoi faire, vous vous sentez en position de faiblesse”, explique Richard Boatwright.

D'autant que cela commence à impacter son activité. Alors le garagiste a décidé de contacter directement Google pour demander le retrait de ces commentaires.  “Nous leur avons fourni des informations solides qui montrent que ces avis sont complètement fabriqués, mais ils ne sont pas intéressés”, déplore-t-il.

Avant d'ajouter s'être depuis rapproché d'un avocat pour poursuivre Google en justice et obtenir le retrait des faux commentaires. S'il n'est pas neuf, le phénomène des faux commentaires prend toujours plus d'ampleur à mesure que les internautes se reposent davantage sur les avis en ligne.

L'union britannique de consommateurs Which? explique : “nos recherches mettent en évidence que les faux avis prévalent sur plusieurs plateformes, ainsi que l'influence énormes qu'ils ont sur nos décisions. Je pense que les entreprises comme Google peuvent faire plus pour s'attaquer au problème des faux commentaires. Ils peuvent être plutôt passifs, se reposant sur les signalements d'utilisateurs”.

De son côté Google estime pourtant qu'il n'y a pas de problème de faux avis sur son site. Le moteur de recherche déclare en effet que “la majeure partie des avis sont utiles, pertinents et authentiques. Nous surveillons de près les contenus qui violent nous politiques 24/7”. Google s'attaque pourtant régulièrement au problème inverse – des faux avis positifs – sur le Play Store.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
pornhub accusé vidéos pédopornographiques
Pornhub n’accepte désormais que les paiements en cryptomonnaies

Pornhub n’acceptera désormais que les paiements réalisés en cryptomonnaies. Privé de Mastercard, Visa et PayPal, le site pornographique invite désormais les internautes à se tourner vers le Bitcoin, Monero ou l’Ethereum pour payer leurs abonnements Premium.  Il y a quelques jours, une…

hadopi campagne publicite streaming illegale
Hadopi veut faire peur aux pirates dans une nouvelle campagne de pub

Une campagne de communication vient de démarrer pour Hadopi. Dans celle-ci, la haute autorité française a décidé de se focaliser sur le streaming illégal en dénigrant notamment la qualité de l’image des films piratés et en pointant du doigt les…

pornhub mastercard visa bloquent paiements
Pornhub : Mastercard et Visa bloquent les paiements vers le site porno

Mastercard et Visa coupent les ponts avec Pornhub. Après la découverte de vidéos pédopornographiques, les deux gestionnaires de carte de crédit ont préféré bloquer tous les paiements vers le site porno.  Il y a quelques jours, une enquête du New…