Google risque une amende historique de 25 milliards d’euros en Europe à cause de ses pubs abusives

 

Si Google est désormais un habitué des amendes, cette dernière risque de lui faire plus mal que d’habitude. 25 milliards d’euros : c’est la somme que s’apprête à exiger les autorités britanniques et néerlandaises contre le géant du web. En cause, son sempiternel abus de position dominante dans ses pratiques publicitaires.

google amende shopping
Crédits : Unsplash

Quand s’arrêtera la fièvre des amendes en Europe contre Google ? Pas de sitôt, à en croire le nouveau dossier ouvert en commun par le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Après les 2,4 milliards exigés par la justice du vieux continent l’année dernière, c’est une nouvelle somme record qui s’apprête à tomber à l’encontre de la firme de Mountain View. Cette fois-ci, les autorités ont voulu marquer le coup : 25 milliards d’euros. Du jamais vu dans l’histoire de Google.

« Il est temps que Google assume ses responsabilités et répare les dommages qu’il a causés à ce secteur important », a fait savoir Damien Geradin, avocat chez Geradin Partners, dans un communiqué officiel. Une fois n’est pas coutume, ce sont les pratiques abusives du géant qui sont pointées du doigt par les autorités respectives des deux pays, qui lui ont permis de mettre en avant ses propres produits face à ceux de la concurrence.

Sur le même sujet — Google accepte une amende de 60 millions de dollars pour la collecte illégale de données de localisation

Google fait face à la plus grosse amende de son histoire en Europe

Par cette action en justice, les régulateurs britanniques et néerlandais espèrent obtenir une compensation digne de ce nom pour toutes les plateformes proposant de la publicité sur Internet, notamment les éditeurs traditionnels. Les Pays-Bas ont d’ailleurs fait savoir que le dossier est ouvert à tous ceux souhaitant apporter leur pierre à l’édifice.

De son côté, Google n’a pas manqué de critiquer l’accusation, qualifiant le procès de « spéculatif et opportuniste », promettant de « combattre férocement la plainte ». Si la firme ne compte pas se laisser faire aussi facilement, reste qu’elle devra faire face à une alliance sans précédent des pays européens. En début d’année déjà, c’était au tour de la France d’infliger à cette dernière des amendes records.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !