Google : marque la plus cool chez les ados

Maj. le 19 octobre 2017 à 0 h 31 min

Google peut se rassurer. Ses jours ne risquent pas d’être comptés et peut voir ses perspectives d’avenir prospérer. Et pour cause ! Google est la marque préférée des adolescents âgés de 13 à 17 ans.

Google a de quoi redorer son image

Google dispose d’une réputation de qualité chez les jeunes. Ils constituent pour le géant un échantillon de consommateurs important. Leur nombre est estimé à 60 millions aux Etats-Unis, représentant un pouvoir d’achat d’environ 44 milliards de dollars. A cela s’ajoute que les jeunes disposent de cette capacité à influencer leurs parents pour certains achats, ce qui représente alors un pouvoir d’achat de 200 milliards de dollars. Google est jugé « cool » et Google Chrome est le navigateur n° 1.

On imagine mal Google perdre cette clientèle. L’entreprise bénéfice d’une bonne image et il est fort douteux que cette génération change d’avis sur Google lorsqu’elle atteindra l’âge adulte. Google peut donc perdurer dans ses projets de recherche et d’innovation. D’autant plus que son principal concurrent, Facebook, ne serait plus cool pour la jeunesse américaine. Il serait toutefois intéressant de connaître l’opinion des consommateurs à échelle mondiale…

Google suscite toujours une certaine méfiance

S’il possède une bonne image chez les jeunes, Google voit cependant certains de ses projets susciter peut d’enthousiasme chez les consommateurs. Selon une étude YouGov, 51% des sondés sont contre l’installation de Google Home et autres objets connectés à leurs domiciles et seulement 16% à 17% croient à ses projets d’ascenseur spatial et de course à la vie éternelle.

En matière médicale, les recherches Google en intelligence artificielle et en biotechnologies sont porteuses d’inquiétudes. En cause ? Google travaille sans comité d’éthique. Seulement 30% de personnes interrogées sont prêtes à transmettre leur confiance au géant sur les questions de santé.

  • Lire aussi : Les jeunes 16-24 ans et leurs smartphones

Enfin, les principales peurs des consommateurs sur l’intelligence artificielle concernent le dépassement de l’intelligence humaine par celle-ci, laissant entrevoir des hypothèses « terminatoriennes » et manifestant un rejet pour 80% de personnes interrogées.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le CSA lance sa campagne « Pas d’écran avant 3 ans »

Le CSA lance ce 19 octobre 2018 sa campagne de prévention « Pas d’écran avant 3 ans » pour sensibiliser les parents sur les dangers des smartphones, tablettes et TV pour les tout petits. Jusqu’au 21 octobre, spots et reportages sont diffusés à…