Google Maps : la ministre de la Justice exige que Google floute les prisons

Google Maps doit flouter les vues aériennes des prisons en France, estime Nicole Belloubet, la ministre de la Justice. Des détenus pourraient en effet se servir des vues aériennes de prisons disponibles sur Google Maps et Google Earth pour mettre sur pied des évasions. En France, 49 établissements pénitentiaires sont toujours visibles sur le service de cartographie de Google. 

google maps
Vue satellite de la prison de Réau sur Google Maps

« Je trouve que ce n’est pas normal que des établissements sécurisés comme des prisons se retrouvent sur internet » a assuré Nicole Belloubet lors d’une interview accordée à RTL. « J’ai écrit à Google pour demander que des mesures soient prises pour retirer ces établissements pénitentiaires » ajoute la ministre. Pour l’heure, la requête « n’a pas été suivie d’effet ».

Google Maps : Nicole Belloubet demande que Google floute les vues aériennes des prisons

La ministre vise particulièrement le cas de la prison Réau (Seine-et-Marne), qui a été le théâtre de l’évasion du braqueur Redoine Faïd en juillet 2018. Via Google Maps, on peut en effet facilement distinguer l’agencement des différentes bâtiments qui constituent la prison. D’après nos confrères de l’Express, 49 prisons sont toujours non floutées en France. D’autres, comme la prison de Baumettes à Marseille, ont déjà été floutées.

« Je vais demander à rencontrer les personnes qui sont en charge de ces questions-là » ne démord pas Nicole Belloubet. En réaction à la demande de la ministre, un porte parole de Google France a expliqué à l’AFP que les images de Google Maps et Google Earth « proviennent de divers fournisseurs extérieurs, publics ou privés ». Ces 3 fournisseurs sont les suivants : DigitalGlobe, IGN et Airbus.

Afin d’accéder à la requête de la ministre, Google assure avoir demandé à ses 3 fournisseurs de lui « transmettre des images conformes à la législation en vigueur dans les plus brefs délais ». Selon Google, cette mise en conformité risque de prendre un certain temps. Dans la même optique, la Belgique a décidé de porter contre Google afin de le contraindre à flouter les vues aériennes des bâtiments militaires et des centrales nucléaires sur Google Maps. Le service de Google représente-t-il une menace pour la sécurité de certains bâtiments ? Faut-il obliger Google à flouter ces images dans les plus brefs délais ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Le Google Play Store permettra bientôt de faire des dons à des ONG

Dans les prochains jours, le Google Play Store permettra à ses utilisateurs français de faire des dons directement dans le magasin d’applications. Une liste d’organisations internationales comme l’UNICEF, Médecins sans frontières et WWF, mais aussi Girls Who Code, Save The…

Google ferme Allo : le service de messagerie disparaît en mars 2019

Google Allo c’est terminé ! Le service de messaggerie de Google fermera ses portes en mars 2019, après 3 ans d’activé. Désormais, le géant du net va concentrer ses efforts sur Messages, une application d’envoi de SMS et de RCS pour Android.  Dans un…