Google Home, Amazon Echo, HomePod : que font les 1,7 million de Français équipés d’une enceinte connectée ?

Médiamétrie publie une étude sur l’utilisation des enceintes connectées dans les foyers Français. Amazon Echo, HomePod et Google Home sont les produits phares. Mais que font les Français avec leur enceinte connectée ? 

amazon-echo-google-home
Amazon Echo à gauche, Google Home à droite

Les enceintes connectées envahissent les foyers français. En quelques mois à peine, 1,7 million de Français ont adopté les Google Home, Amazon Echo ou HomePod selon la dernière étude Médiamétrie. Abordables pour certaines, elles permettent de faire un premier pas vers la maison de demain où (presque) tout se contrôle par la voix.

Médiamétrie s’est intéressé au profil type d’un acheteur d’enceinte connectée. Âgé de 39 ans en moyenne, il a en majorité un profil CSP+ (53%) et vit dans un foyer d’au moins trois personnes (55%). L’audio sous toutes ses formes est au coeur des usages de l’utilisateur d’enceinte connectée : musique en streaming, podcasts, radio. La radio en direct connaît un certain succès puisque c’est la troisième requête la plus utilisée. La météo et les informations sont les autres usages prévilégiés par les Français. En revanche, le shopping ou les commandes (taxis, pizza etc.) sont boudés.

Les marques les adoptent

Propulsées par des assistants vocaux puissants, les enceintes connectées séduisent de plus en plus les marques. Les partenariats se multiplient. Free et Orange ont parié sur Amazon Alexa. L’assistant du géant américain est intégré à la Freebox Delta et à Djingo, l’enceinte connectée d’Orange.

Les distributeurs comment également à s’y mettre. Monoprix a signé un partenariat avec Amazon Echo pour ouvrir un supermarché virtuel. Dans la foulée, Carrefour a adopté les services associés au Google Home. Les médias aussi mettent en avant leurs contenus sur les enceintes connectées notamment par le biais de podcasts. Ces contenus reviennent en force dans le paysage médiatique. Chiffre significatif : 50% des utilisateurs d’enceintes connectées précisent le nom du média qu’ils souhaitent écouter à la radio ou en podcast.

Partager les données personnelles n’est pas un problème

Quelques mois après la mise en place de la RGPD, les Français ne semblent pas préoccupés par l’exploitation de leurs données personnelles. Ils se disent prêts à partager des informations intimes avec leurs enceintes connectées, de leurs goûts à leurs coordonnées bancaires. Pourtant, les risques existent. La CNIL avait alerté :

Chaque utilisateur doit ainsi intégrer que même si “la parole s'envole”, ses requêtes vocales sont enregistrées dans le cloud, de la même manière qu'elles le seraient s'il les tapait au clavier dans certains moteurs de recherche.

Et comme tout objet connecté au web, les enceintes connectées ne sont pas à l’abri des hackers. Nos confrères du Figaro rappellent que la société britannique MWR a prouvé qu’elle avait pu installer un malware au coeur d’une enceinte Amazon Echo. Elle a réussi à récupérer les flux audio sans grande difficulté. Le potentiel est énorme pour les personnes malintentionnées. Le cabinet Gartner estime que 75% des foyers américains seront équipés d’enceintes connectées en 2020.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
amazon alexa impression
Alexa peut maintenant imprimer ce que vous voulez sur demande

Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, se dote d’une nouvelle fonctionnalité plutôt pratique. Grâce à un partenariat avec les principaux constructeurs d’imprimantes comme Canon ou HP, Alexa peut désormais détecter votre machine et lancer une impression via une commande vocale.  Alexa, l’assistant…

amazon alexa faille
Amazon Alexa : une faille critique permet d’accéder à vos données personnelles

Amazon Alexa, l’assistant vocal du géant du e-commerce, est victime d’une faille de sécurité critique. D’après les chercheurs en sécurité informatique de CheckPoint Research, cette vulnérabilité permettrait à un pirate d’accéder à l’historique des échanges vocaux ainsi qu’aux données personnelles…

google home mute
Google Assistant n’enregistre plus par défaut votre voix sur ses serveurs

Google explique dans un mail avoir désactivé par défaut l’enregistrement de la voix des utilisateurs de Google Assistant sur ses serveurs. Il sera possible de les réactiver manuellement. Mais Google veut être sûr et certain que les utilisateurs choisissent en…

netflix google nesthub nesthubmax
Netflix est maintenant disponible sur Google Nest Hub et Nest Hub Max

Netflix est maintenant disponible sur Google Nest Hub et Nest Hub Max. Les utilisateurs des deux écrans connectés de la firme de Mountain View pourront désormais bingewatcher leur série préférée sur un support supplémentaire. Netflix, la plateforme de streaming qui…