Google censure désormais les sites web sur demande du gouvernement français !

Maj. le 18 juin 2019 à 10 h 44 min

C’est dorénavant officiel ! Google est dans l’obligation de déférencer un sites web sur demande des autorités françaises. La procédure, officiellement pensée pour combattre le terrorisme, suscite de nombreuses interrogations. D’autant plus qu’à l’heure actuelle, il n’existe aucun recours possible pour demander une contre-expertise.

Le blocage administratif des sites web était en effet l’une des mesure prévues par l’Etat français afin de mieux lutter contre la propagande perpétrée par les sites vantant les « bienfaits » du terrorisme. Sur le principe, il revient ainsi au ministère de l’intérieur de décider du bien-fondé d’une telle requête de censure auprès de Google qui a ensuite 48 heures pour l’appliquer sur son moteur de recherches.

Google censure, sur demande du gouvernement français

Dans les faits, le texte prévoit ainsi un déférencement rapide aussi bien des sites liés au terrorisme que ceux diffusant des images de mineurs à caractère pornographique. L’idée est de couper toutes possibilités de recherches sur les principaux moteurs du marché, Google, bien sûr, mais aussi Yahoo, Bing, etc … Ce n’est pas la première fois que des demandes sont faites à Google, par le passé, ce sont des requêtes liées au piratage qui avaient été soumise au super moteur.

Notons que ce qui dérange dans la procédure concerne la méthode choisie. Ainsi, aucun juge ne vérifie la liste des sites demandés, c’est donc l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) qui aura un double rôle. Détecter les sites en question puis en notifier le gouvernement pour ensuite demander le déférencement aux moteurs de recherches.

Le seul garde-fou prévu au niveau du procédé consiste en une personne appartenant à la CNIL. Une fois appliqué, celui-ci ne peut plus être contesté. Le site ainsi banni sera redirigé vers une page du ministère de l’intérieur expliquant sommairement les raisons de sa disparition. On a déjà vu mieux au niveau équité, même s’il n’est pas improbable qu’il y ait des ajustements au texte … prochainement.

En attendant, il ne reste plus qu’à espérer que tout ce petit monde agisse dans l’intérêt du pays, car si on peut comprendre la volonté de mettre en application un système très rapide à l’heure d’Internet, celui-ci n’a pas à se substituer aux lois en vigueur. C’est tout l’enjeu ici et chacun se fera son avis quant au bien-fondé de ces nouvelles dispositions appliquées dès aujourd’hui.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le Bon Coin : ne répondez pas à ce SMS, c’est une arnaque !

Le Bon Coin est la cible d’une vaste arnaque. Via un SMS de prépaiement en provenance de Roumanie, des pirates cherchent à subtiliser vos coordonnées bancaires afin de vider le contenu de votre compte. On vous explique comment repérer cette…

Genius.com accuse Google de voler ses paroles de chansons

Google s’est-il approprié le contenu du site de paroles de chansons Genius.com afin d’alimenter la onebox de ses pages de résultats de recherche ? C’est en tout cas ce qu’affirme Genius, qui a utilisé une astucieuse technique pour obtenir des…

Firefox change de logo : ciao le renard, coucou les flammes

Firefox annonce un changement de logo ainsi qu’une modification de son identité visuelle en général. L’icône de la marque Firefox fait quasiment disparaître le renard. Celle du navigateur conserve l’animal, mais celui-ci est représenté d’une forme bien plus abstraite.  Dans…

Qwant : 6% des internautes français le préfèrent à Google

Environ 6% des internautes français préfèrent Qwant à Google. Le moteur de recherche grandit très vite. Le PDG de Qwant se félicite des progrès réalisés et multiplie les initiatives pour se faire une place sur ce marché où la concurrence…

Sites de revente de billets : attention aux arnaques !

Les sites de revente de billets hébergent bien souvent des arnaques : billets non valides, prix bien supérieurs aux tarifs officiels… plusieurs associations européennes de défense des consommateurs invitent les utilisateurs à rester vigilants.   Ce jeudi 6 juin 2019, un…

Grindr laisse ses employés espionner des millions d’utilisateurs

Grindr a permis à ses employés d’accéder aux données des millions d’utilisateurs de l’application de rencontre. L’information dévoilée par Reuters confirme les craintes des autorités américaines qui s’inquiètent depuis l’acquisition de Grindr par un groupe chinois, allant jusqu’à considérer l’application…

Le Bon Coin lance son service de livraison

Le Bon Coin continue de développer des services sur sa plateforme. Après le paiement en ligne par carte bancaire, la plateforme lance un service de livraison en partenariat avec Mondial Relay. Le site de petites annonces se rapproche de plus…