Gionee GN9005, le nouveau smartphone le plus fin du monde

Maj. le 23 septembre 2014 à 8 h 58 min

C’est une tendance inexorable du marché de la téléphonie mobile qui s’exprime, dans le cas de Gionee, dans sa frange la plus extrême. Depuis l’avènement des smartphones, on peut remarquer sans difficulté que si les écrans de nos appareils s’agrandissent de génération en génération, ceux-ci ont également tendance à s’amincir inexorablement. Qu’ils sont loin les vieux téléphones d’il y a dix ans robustes comme des briques…

La miniaturisation des composants aidant, on aboutit désormais à des terminaux rarement plus épais qu’un centimètre. Et puis il y a ceux qui essaient de repousser à chaque nouveau modèle les limites de la faisabilité, et sur ce secteur, c’est le constructeur chinois Gionee qui tire souvent son épingle du jeu.

Gionee

Après avoir été la propriété du Huawei Ascend P6 ou du Vivo X3, le record du monde officieux du smartphone le plus fin était la propriété du dernier modèle de la firme, l’Elife S5.5, qui comme son nom l’indique, ne dépassait pas les 5,5 mm d’épaisseur. Un record déjà en passe d’être battu par le prochain smartphone de la marque, intitulé pour l’instant GN9005, qui ne devrait pas dépasser les 5 mm d’épaisseur pour 95 grammes.

Un demi-millimètre qui n’en a pas l’air comme cela mais qui correspond tout de même à un smartphone quasiment 10% plus fin que le précédent et quasiment moitié moins qu’un HTC One, épais de 9 mm. Un gain de poids qui ne va pas sans quelques sacrifices au niveau des performances puisque le Gionee GN9005 n’est pas à proprement parler un foudre de guerre.

Équipé d’un écran AMOLED de 4,8 pouces (1280 x 720) et propulsé par un processeur quadricoeur à 1,2 GHZ, il tournera sur Android 4.3. Sa batterie modeste d’une capacité de 2050 mAh semble aussi assez légère en supplément de ses 16 Go de stockage et son 1 Go de mémoire vive. Il supportera néanmoins la connectivité 4G / LTE et proposera un appareil photo de 8 mégapixels (5 mégapixels en frontal).

Autant dire pas mal de concessions, surtout au niveau de l’autonomie, paramètre crucial y compris pour ceux qui ne recherchent pas forcément le smartphone le plus puissant qui soit. Aucune date de sortie n’a encore été annoncée pour ce portable qui ne quittera sans doute pas les frontières du marché asiatique. Mais les concurrents, notamment Philips qui envisage de se lancer sur le marché des smartphones ultra-fins avec le Philips I908.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent pour Huawei : la firme est sous le feu de sanctions américaines qui l’excluent de facto du marché et des technologies d’entreprises basées aux Etats-Unis. Google, ARM, plusieurs fondeurs et quantité de partenaires ont…

Xperia 1R : Sony pourrait lancer le premier smartphone avec écran 5K

Sony travaillerait actuellement sur le Xperia 1R, le premier smartphone sublimé d’un écran 5K, révèle une fuite. Le mobile viendrait succéder au très réussi Xperia 1 et à son atypique écran 4K. Ce mystérieux Xperia 1R pourrait être dévoilé officiellement dès le mois de septembre…

Huawei s’apprête à déployer GPU Turbo 3.0 sur 9 nouveaux smartphones

Huawei va bientôt déployer GPU Turbo 3.0, l’option qui permet de booster les performances du GPU, sur 9 smartphones, dont plusieurs modèles commercialisés par Honor. La marque en profitera aussi pour proposer le système de fichiers EROFS ((Extendable Read-Only File-System) jusqu’ici…

Huawei va-t-il utiliser RISC-V comme alternative à ARM ?

RISC-V, le projet d’architecture open-source américain, gagne en popularité au détriment d’ARM. De nombreux géants de l’industrie, dont Western Union, commencent en effet à adopter l’architecture. Le projet ne manque pas d’atouts. Privé des licences ARM, Huawei va-t-il se tourner vers RISC-V pour continuer à…