Gionee Elife S7 : un smartphone encore plus fin, les premières images

La course à la finesse n’est décidément pas prête de s’arrêter. En tout cas, pas chez les constructeurs chinois. Attendu de pied ferme au MWC 2015, Gionee s’apprête à présenter un nouveau smartphone visiblement encore plus fin que ses précedesseurs, le Gionee Elife S7. Et ce qui au départ n’était qu’une rumeur s’est confirmé par une invitation récemment envoyée à la presse pour une présentation qui aura lieu le 2 mars.

Gionee Elife S7 MWC 2015
Le Gionee Elife S7 annoncé le 2 mars.

Après être parvenu à entrer dans le Guinness des records avec le Gionee Elife S5.1, le constructeur chinois s’était ensuite fait rapidement dépasser par l’Oppo R5 (4,85mm), le Vivo X5 Max (4,75mm) et le Coolpad Ivvi K1 Mini (4,7 mm). Lorsque l’invitation presse a fait surface, il y a quelques heures, certains ont alors associé le nom de l’appareil à son épaisseur présumée, tablant ainsi sur quelque chose comme 7 mm.

C’était compter sans les premières photos volées de l’appareil accompagnées d’une mention faisant état d’une épaisseur de 4,6 mm. Si l’information est impossible à vérifier à partir d’une photo, c’est en tout cas ce que prétend le site chinois Anzuho, à l’origine de leur publication. Par ailleurs, au vu de ce que proposent actuellement Oppo et Vivo, ça semble plausible.

Assez étrangement, Gionee avait annoncé, il y a quelques temps, ne plus être dans la course du smartphone le plus fin au Monde, préférant privilégier l’expérience utilisateur et les performances. Le Coolpad Ivvi K1 Mini et sa batterie de seulement 1800 mAh laissent d’ailleurs penser que la limite semble avoir été atteinte.

Des déclarations qui apparaissent comme incompatibles avec un Gionee Elife S7 de 4,6 millimètres. Néanmoins, si cette dernière rumeur devait se préciser, inutile de préciser qu’il s’agirait, encore une fois, du smartphone le plus fin du marché jusqu’au suivant ou jusqu’à ce que les barrières technologiques n'empêchent les constructeurs ne descendre en dessous d’une certaine épaisseur.

Gionee Elife S7 dos

Gionee Elife S7 tranche gauche

Gionee Elife S7 tranche droite

Gionee Elife S7 face

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…