Galaxy S8 : Samsung livre un téléphone moins performant en Europe

Maj. le 14 novembre 2018 à 13 h 03 min

Construire un smartphone dans une seule et même ligne de fabrication relève de l’exploit. Avec les facilités dues à la mondialisation, importer des pièces de l’autre bout de la planète et parfois plus profitable. Samsung fait face à une forte demande concernant son dernier flagship. Tous les composants ne viennent pas nécessairement du même fournisseur. La mémoire flash de votre Galaxy S8 pourrait être moins puissante que celle de votre voisin.

galaxy s8

On ne le répétera jamais assez, mais le Samsung Galaxy S8 est un très bon appareil. Ses spécificités techniques haut de gamme et sa finition soignée en font un terminal de choix pour les personnes souhaitant ce qu’il se fait de mieux. Concevoir un smartphone comme celui-ci n’a pas été une tâche aisée même pour un constructeur ayant un savoir-faire de longue date.

Samsung fait appel à plusieurs entreprises pour construire son appareil. Chaque téléphone est unique et les défauts d’un modèle ne se retrouvent pas obligatoirement chez un autre. La jeunesse du S8 ne fait pas particulièrement l’unanimité. Dernièrement, le fondeur coréen a retiré la spécification UFS 2.1 de la page Internet de son dernier smartphone. Les conclusions ne sont pas alarmistes, mais elles dérangent.

Samsung Galaxy S8 : tout le monde n’est pas logé à la même enseigne

L’Universal Flash Storage est une spécification de mémoire flash pour les appareils photo numériques, les téléphones mobiles et autres appareils numériques. Elle améliore la vitesse de transfert et la fiabilité du système de stockage.

Annoncé en grande pompe il y a quelques semaines, le Samsung Galaxy S8 serait moins performant que prévu. Sur le site Internet du constructeur, la mention UFS 2.1 aurait étrangement disparu depuis quelques jours. La raison est simple : l’entreprise coréenne assemble des S8 ayant une mémoire flash moins rapide que d’autres. Les modèles embarquant un processeur Snapdragon sont plus touchés.

La différence est difficilement perceptible, mais elle existe. Le stockage interne signé UFS 2.1 est construit par Samsung et possède une vitesse de lecture approchant les 800 MB/s. Pour les autres unités de stockage, la mention UFS 2.0 est assurée par du matériel Toshiba et culmine à 500 MB/s en lecture.

Les différences entre les modèles européens et asiatiques du Galaxy S8 ne sont pas déterminantes. Nous ne sommes pas en train de vous lister un nouveau problème que le flagship de chez Samsung possède. Toutefois, vous serez maintenant au courant que les composants d’un téléphone ne sont pas identiques pour tout le monde.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le Galaxy S10 5G a enfin un prix, il coûte 1200 $

Le Galaxy S10 5G sera disponible en précommande en Corée du Sud à partir du 5 avril et le prix du smartphone est déjà connu si on s’en tient aux informations du média coréen Itnews. Avec un prix de départ…

Galaxy S10 : 60 millions de ventes en 2019, deux fois plus que le S9 ?

Les Galaxy S10 se vendent beaucoup mieux que leurs prédécesseurs. D’après des informations issues de la chaîne de production, Samsung devrait même écouler jusqu’à 60 millions d’unités en 2019. C’est à peu près deux fois plus d’exemplaires vendus que les…

Le Galaxy S10 5G a enfin une première date de sortie

Le Galaxy S10 5G a enfin une première date de sortie, ce sera le 5 avril 2019 en Corée du Sud. Le smartphone doit être lancé dans une poignée de marchés, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie,…