Galaxy Fold, Huawei Mate X : 50 millions de smartphones pliables seront vendus d’ici 2024

Les smartphones pliables sont-ils voués à l’échec ? Le lancement repoussé du Galaxy Fold pourrait le laisser penser. Pourtant, ce marché pourrait atteindre les 50 millions de ventes d’ici 2024.

Qui a dit que les smartphones pliables n’avaient pas d’avenir. Selon IHS Markit, ce marché connaîtra un boom dans les années à venir et devrait atteindre les 50 millions de ventes d’ici 5 ans.

La fabrication de smartphones à écran pliant est très différente de celle des smartphones traditionnels. La technologie associée a plus d’exigences. Bien que le Samsung Galaxy Fold et le Huawei Mate X aient été annoncés au cours du premier semestre de cette année, leur lancement a été retardé à plusieurs reprises. Mais nous avons toujours une attitude positive à l’égard du futur marché des smartphones à écran pliant. – IHS Markit – 

Plusieurs facteurs expliquent la fébrilité actuelle autour des smartphones pliables. Sur un marché en déclin (les ventes de smartphones ont baissé au premier semestre 2019 par rapport à 2018), les prix élevés de ces technologies les réservent à un public fortuné et/ou passionné. Comme pour toute innovation, ces tarifs s’expliquent par l’intégration de composants chers et de processus de fabrication complexes.

Mais au fil du temps, ces coûts de fabrication se réduiront. Le phénomène s’observe déjà avec les écrans AMOLED. Autrefois réservés aux modèles les plus haut de gamme, on les trouve aujourd’hui sur des produits plus abordables. Les chiffres de ventes en témoignent : sur ce marché en déclin, les livraisons de smartphones avec écran AMOLED n’ont pas bougé. D’ici la fin de l’année, elles devraient même augmenter de 30%. Les smartphones pliables profiteront eux aussi de cette baisse des coûts de fabrication. Honor, réputé pour ses smartphones à prix abordable, a par exemple déjà annoncé un modèle pliable pour 2020.

Les modèles actuels manquent de maturité

Les retards de lancements du Samsung Galaxy Fold ou du Huawei Mate X ne rassurent pas. Les constructeurs sont-ils allés trop vite ? Peut-être. Mais ils démontrent que le smartphone pliable ne se cantonnerait pas aux films de science-fiction. Bien réels, ils nécessitent quelques ajustements.

D’ailleurs, les futurs modèles intègreront de nouvelles technologies prometteuses : caméra sous l’écran, protections d’écran flexibles, etc. Avant cela, l’industrie doit maîtriser davantage les processus de conception et de fabrication des écrans flexibles. L’utilisation de la technologie OLED ne facilite par leur intégration, en témoignent les déboires de Samsung avec son Galaxy Fold.

Source : Gizchina

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 va relancer automatiquement vos applications au redémarrage

Windows 10 20H1, la première mise à jour majeure de 2020 va introduire une nouvelle fonctionnalité intéressante. Elle permettra de relancer automatiquement les applications en cours d’utilisation avant l’extinction ou le redémarrage du PC. Microsoft vient de publier la Build…

Grâce à Google, votre smartphone va traduire le langage des signes

Grâce à Google, votre smartphone sera bientôt capable de traduire le langage des signes via sa caméra. Les ingénieurs de la firme américaine travaillent en effet actuellement sur une intelligence artificielle en mesure de comprendre les gestes d’une main humaine….

NordVPN : des faux sites propagent un dangereux malware bancaire

Des pirates profitent de la popularité de NordVPN pour diffuser Win32.Bolik.2, un malware bancaire sur l’ordinateur de leurs victimes. Des faux sites, imitant à la perfection l’interface de celui de NordVPN, propagent en effet des versions vérolées du célèbre VPN. Une…

Impots.gouv : environ 2000 comptes victimes d’un piratage

Les comptes impots.gouv d’environ 2000 administrés ont subi un piratage : des pirates sont parvenus à accéder aux déclarations d’impôts et les modifier. Les agents de Bercy affirment avoir néanmoins pu reprendre rapidement le contrôle de la situation et avertir…

IPTV : l’ALPA demande à Google de déréférencer une série de sites web

L’IPTV continue d’inquiéter les ayants droit et divers organismes de défense de leurs intérêts. L’ALPA, l’association de lutte contre la piraterie audiovisuelle veut nuire à la visibilité des fournisseurs de services d’abonnement qui permettent aux utilisateurs d’accéder à des milliers…